Romans

Nos âmes seules, de Luc Blanvillain

21902064599_447123faf5_zPersonne ne peut imaginer ce qu’on ressent quand l’angoisse relâche sa prise. Ni comprendre à quel point le monde paraît neuf, intact, grisant. On ne va plus mourir. On aime les mots idiots, on aime l’air et le soleil dans les vitres. On aime les conventions, les chansons bêtes, les sentiments. Et puis revient la peur. La peur de l’angoisse. La peur d’avoir peur.

Un nouveau premier roman pour le projet 68 premières fois, qui n’en est pas totalement un d’ailleurs puisque l’auteur a déjà publié plusieurs romans pour la jeunesse. Avec Nos âmes seules, il publie néanmoins son premier roman pour adultes ! Et quel roman !

Clément est un jeune cadre dynamique prometteur, officiant dans la tour Éole de la Défense, au service d’une société informatique, Vogal Software. Ambitieux, il essaie de ne pas trop s’encombrer d’états d’âmes, et si sa compagne, Myriam, et sa meilleure conseillère, leur couple ne va pourtant pas si bien que ça. Un jour, au détour d’un escalier, il croise Méryl, une jeune femme étrange, hyper-angoissée, qui va s’attacher à lui parce qu’il lui fait du bien, et qui va faire basculer sa vie, l’entraînant dans une relation étrange, qui n’est pas celle que l’on pourrait croire…

Voilà un roman délicat, sensible, qui s’intéresse à l’attachement de deux êtres que rien ne prédestinait à se connaître, et qui nouent une relation complexe en marge du monde capitaliste qui détruit tout sur son passage. Joliment rythmé par la musique de Lou Reed, il nous offre deux personnages profonds, différents et semblables à la fois : Méryl est complètement névrosée, épuisante à aimer mais finalement pleine de vie, de naturel et d’innocence, alors que Clément, qui peut paraître au premier abord comme un jeune loup ambitieux, se révèle finalement plus honnête et humain que beaucoup de ses contemporains, lâche mais attachant. C’est de leur rencontre que naît l’intérêt du roman, car ils se révèlent au contact l’un de l’autre : deux âmes seules, deux êtres qui cherchent leur place dans le monde et peinent à la trouver.

Un très beau roman donc, dont je n’ai cessé de penser, en le lisant, qu’il ferait vraiment un très beau film !

Nos âmes seules
Luc BLANVILLAIN
Plon, 2015

RL201529/30
By Hérisson

68 premières fois7/68
By Charlotte

16 réflexions sur “Nos âmes seules, de Luc Blanvillain

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s