Novella/Numérique

Sexy Rugby

Décidément, les éditeurs d’HQN ont toujours de bonnes idées : à l’occasion de la coupe du monde de Rugby, ils ont demandé à leurs auteurs d’écrire des nouvelles autour du ballon ovale — et surtout de leurs joueurs, dont on connaissait déjà la sexytude grâce au calendrier des Dieux du stade.

Neuf nouvelles ont ainsi été écrites et publiées, et dont on a parlé un peu partout tant l’idée a amusé les journalistes tant sportifs que littéraires, jusqu’à Augustin himself. Parmi ces nouvelles plus tentantes les unes que les autres,  j’en ai choisies deux, celles de mes chouchoutes : Angéla Morelli et Valéry K. Baran.

Dans Mêlée à deux, Angéla Morelli nous invite dans une maison d’hôtes près de Montauban, tenue par Eugénie, une geekette aux cheveux roses fan de fantasy, et sa tante Mila. Suite à un petit incident, elles doivent loger sous leur toit la moitié d’une équipe de rugby en stage dans la région. C’est comme cela qu’Eugénie fait la connaissance de Rodrigue, une armoire à glace exsudant la testostérone par tous les pores de sa peau mais aussi un peu Bad Boy. C’est mignon, c’est drôle, c’est sexy, les personnages sont très attachants, et on en redemande pour le dessert, d’autant que comme à son habitude, Angéla Morelli laisse dans son texte une place de choix aux livres et à la littérature !

Ambiance totalement différente dans A un stade du plaisir : Valéry K. Baran nous invite dans les vestiaires d’un centre de formation, et dans la tête de Josh, un jeune joueur troublé par un de ses coéquipiers. C’est de la romance M/M, donc pas forcément pour tout le monde, mais moi ça me plaît : l’histoire est sensuelle, troublante, et très bien construite, insistant non seulement sur l’aspect charnel mais aussi sur la dimension psychologique — comment accepter son homosexualité lorsqu’on évolue dans un milieu qui la rejette ? C’est parfois violent, mais aussi, bien sûr, très émoustillant !

Deux belles nouvelles donc, totalement différentes mais très plaisantes à lire, très bien écrites, qui donnent presque envie de s’intéresser de plus près à la coupe du monde !

Mêlée à deux
Angéla MORELLI

A un stade du plaisir
Valéry K. BARAN

HQN, 2015

Mardi-c-est-permisBy Stephie

16 réflexions sur “Sexy Rugby

  1. Pingback: Le premier mardi, c’est permis (53) – Mille et une Frasques

  2. Pingback: A un stade du plaisir | Valéry K. Baran & Hope Tiefenbrunner

  3. Pingback: The Duchess, de Saul Dibb | Cultur'elle

  4. Pingback: A un stade du plaisir – Valéry K. Baran & Hope Tiefenbrunner

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s