lifestyle

How to be Parisian wherever you are, de Sophie Mas, Audrey Diwan, Caroline de Maigret et Anne Berest

How to be ParisianAlways be fuckable !

La Parisienne, c’est un mythe qui ne cesse de fasciner à travers la planète : son style, son allure, son mode de vie interroge, et on ne compte pas les livres sur le sujet. Celui-ci me tentait assez, et j’ai franchi le pas après avoir lu l’autre jour Sagan 1954 d’Anne Berest. Alors il est en anglais, mais c’est de l’anglais facile, rassurez-vous !

Le principe est, en courts chapitres, d’envisager tout ce qui fait la parisienne : les basiques, l’attitude, les mantras, les parisiennes célèbres, comment se comporter lors d’un premier rendez-vous, les mauvaises habitudes, comment avoir de l’allure, le mode de vie, la décoration, les endroits où aller. Quelques recettes de cuisine et pas mal de photos prises à la volée.

C’est un peu fourre-tout, et comme on peut s’y attendre, le pire y côtoie le meilleur. Il y a des chapitres drôles, spirituels, dans lesquels je me suis beaucoup reconnue (même si je ne suis pas parisienne stricto sensu : le titre précise bien wherever you are), notamment dans cet art du paradoxe qui pousse à avaler une pizza 4 fromages avec du soda light, à dire oui puis non puis oui. Un certain snobisme aussi (j’assume : je suis parfois snob), le fait d’avoir toujours un bouquet de fleurs fraîches chez soi, de posséder un accessoire « signature » (moi c’est mon sac 24h saint-Germain : ça ne s’invente pas), d’avoir toujours un carnet Moleskine dans son sac. Bref, tout un art de vivre dont le principe de base est de toujours se demander qui on est et ce que l’on veut. La Parisienne s’assume, n’a pas honte de ses contradictions, parle de sexe sans rougir et aime passionnément.

Mais il y a aussi dans ce livre des passages moins convaincants, à la fois caricaturaux et un peu dogmatique, qui vont justement à l’encontre de ce qui est dit ailleurs, à savoir que le truc essentiel, c’est d’être soi-même. Y compris, d’ailleurs, les choses dans lesquelles je me suis reconnue. Les photos également ne m’ont pas toutes paru mériter d’être publiées, et je n’ai guère trouvé l’intérêt des recettes de cuisine !

Cela reste intéressant néanmoins, pour celles qui ont envie de percer un peu le mystère de la Parisienne et de mesurer leur degré de parisianitude, mais le livre d’Ines de la Fressange sur le même sujet est tout de même largement meilleur !

How to be parisian wherever you are
Sophie MAS, Audrey DIWAN, Caroline de MAIGRET et Anne BEREST
Doubleday, 2015

6 réflexions sur “How to be Parisian wherever you are, de Sophie Mas, Audrey Diwan, Caroline de Maigret et Anne Berest

  1. C’est en anglais, auteurs français. Bon, à lire ton billet, ‘je ne suis pas parisienne’ et j’ai l’air dans la tête maintenant…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s