lifestyle

Do you MOOC ?

MOOC

Si je n’avais pas besoin de travailler, j’aurais pu agréablement passer ma vie à faire des études. Parce que, vraiment, apprendre de nouvelles choses, c’est un grand bonheur. Sur ma tablette, j’avais déjà téléchargé une application permettant de suivre les cours de certaines universités américaines, et notamment des cours de littérature et d’écriture, mais l’essentiel étant en anglais, même si je pratique plutôt pas trop mal cette langue, j’ai un peu de mal à suivre. Et puis, le principe s’est étendu avec les MOOC, massive open online course.

Le MOOC est donc, comme son nom l’indique, une formation à distance, gratuite en tout cas pour la version de base. Après, les modalités pratiques dépendent bien sûr des plateformes, mais l’essentiel est qu’il ne s’agit pas seulement de vidéos dans lesquelles un expert blablate de son sujet : il s’agit de véritables formations, avec des tests et des productions à rendre, et qui peuvent donner lieu à une attestation de suivi (gratuites, ou payantes, selon les cas).

Cela faisait longtemps que j’avais envie de suivre un cours, mais ce n’était pas toujours simple niveau dates, et puis la plupart de ce qui m’intéressait était sur des plateformes où il fallait payer pour avoir l’attestation de suivi, ce qui m’ennuyait car je n’étais pas non plus certaine que la formule allait me convenir. Et là, j’ai sauté le pas avec un MOOC qui a un succès fou (et qui est entièrement gratuit) : Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer proposé par l’Université d’Artois sur la plateforme FUN.

Même si je suis loin d’être spécialiste, j’ai toujours été intéressée par l’univers de la fantasy, et c’était l’occasion d’en apprendre plus. Et, de fait, je suis enchantée de l’expérience : le cours se déroule sur 5 semaines (nous en sommes à la semaine 3) et est animé par des pointures de la recherche universitaire (notamment en littérature comparée et en littérature médiévale) ; il aborde tous les aspects de la fantasy, et si je ne connais pas la moitié des œuvres dont on me parle, j’apprends tout de même énormément de choses (et cela me donne des idées de textes). Après chaque module un QCM permet de vérifier que l’on a bien compris et retenu, chaque semaine il y a aussi une activité, essentiellement des exercices d’appariement mais aussi cette semaine une production écrite. Pour aller plus loin, des bibliographies et un forum.

Bref : les MOOC, c’est le bien, et je lorgne déjà sur d’autres formations qui me permettront de moduler mon profil et d’apprendre toujours plus de nouvelles choses !

42 réflexions sur “Do you MOOC ?

  1. Je ne MOOC pas encore mais le concept me tente bien. je pense tenter une formation cet hiver mais ma connexion internet n’est pas très performante ..à suivre

    J'aime

  2. Je mooc aussi depuis que ça existe, même si celui sur les troubadours était lamentable d’ennui ! Celui sur la philo était extra.
    mais sais-tu qu’il existe aussi FLOT-sillage qui a le mérite d’être plus branché littérature, tu peux apprendre le latin, le grec et la littérature comparée, c’est moins américanisé, plus austère, mais très intéressant !
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. « Si je n’avais pas besoin de travailler, j’aurais pu agréablement passer ma vie à faire des études. Parce que, vraiment, apprendre de nouvelles choses, c’est un grand bonheur. »

    Je crois que j’aurais pu écrire cette phrase moi-même. Le concept des MOOC a l’air complètement génial. Je me suis inscrite sur FUN par curiosité et pour voir ce que ça donne, je me lancerai peut-être dans un cours un peu plus tard! Je trouve ça vraiment chouette qu’il y ait des cours gratuits proposés.

    Merci pour cette découverte !

    xoxo
    Lily

    J'aime

  4. Je suis actuellement un MOOC sur les périodes de l’histoire sur FUN également, pour la première fois. Cela me plait beaucoup, même si je n’ai pas le temps d’approfondir comme je le voudrais car juin est très chargé pour moi. Mais c’est une bonne première expérience que je vais renouveler. Comme toi, j’adore apprendre, c’est pour cela que je sui chaque année des cours de langue…

    J'aime

  5. Bon là, il est tard et puis c’est samedi soir, et je suis enceinte jusqu’aux cheveux, mais cette histoire de MOOC ça a l’air génial (honte à moi, j »ai jamais essayé), dès la semaine prochaine, congé maternité aidant je m’y mets : j’ai le même profil que toi (c’est pour ça que j’ai quitté le journalisme pour être prof d’ailleurs : oui, j’ai cru comprendre que tu voulais faire l’inverse, tu es folle ! 🙂 ). Merci pour cette histoire de MOOC.

    J'aime

  6. Il paraît qu’une journée sans apprendre est une journée perdue. Le thème de ton cours ne m’intéresse pas plus que ça mais je vais aller voir si d’autres sujets pourraient me plaire. Je ne connaissais pas du tout ce concept, je vais aller y jeter un coup d’oeil. Merci

    Aimé par 1 personne

  7. L’univers 2.0 est bien plus ouvert dans les pays anglophones que francophones. Quand une bon part des thèses et mémoires sont en ligne entre universités américaines ou anglaises, en France, le savoir est gardé derrière des portes d’acier. Quasi impossible de lire un mémoire sans 12 demandes … dans le vide d’une réponse !

    Alors le MOOC risque de faire trembler les sachants, qui semblent préférer se réserver leurs connaissances plutôt que de la partager, plutôt que de donner l’envie ou de donner ce début de bonheur en apprenant.

    Si vous avez de belles choses MOOC français, je suis preneur !

    Amitiés

    J'aime

  8. Je m’étais inscrite à un MOOC sur le transmedia mais je n’ai pas réussi à suivre ma propre formation universitaire et celle-ci… Mais quand tout ceci sera terminé, je retenterai l’expérience car j’avais trouvé tout cela très intéressant !

    J'aime

  9. Pingback: L’Aleph, de Jorge Luis Borges | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s