Elle se fait des films

Paris-Manhattan, de Sophie Lellouche

Paris ManhattanMes rêves sont peut-être banals, mais au moins j’y crois !

En cherchant Manhattan de Woody Allen (que je n’ai pas trouvé…), je suis tombée totalement par hasard sur cette petite comédie sur Woody Allen (et avec sa participation). Comme j’étais d’humeur woodyesque, je me suis dit pourquoi pas. Disons que ma curiosité a été plus forte que mes craintes et mes a priori…

Alice est pharmacienne, célibataire, et sa grande passion dans la vie ce sont les films de Woody ; depuis qu’elle a quinze ans elle a un poster de lui avec lequel elle tient de longues conversations sur la vie, la mort, l’amour : il est pour elle a la fois son Jiminy criquet et son psy. Alice rêve d’une grande histoire d’amour, mais elle est souvent déçue. Et puis, elle rencontre Victor, le cynisme fait homme, qui n’a jamais vu aucun film de Woody.

Et bien j’ai eu raison de dépasser mes a priori, car nous avons là une comédie tout à fait charmante, fraîche et légère, qui parvient a retrouver par moments l’esprit de certains films de Woody et traite d’ailleurs des mêmes thèmes, le sexe, la psychanalyse, la judéité. Disons que l’esprit de Woody plane sur le film (par le biais d’extraits et de l’affiche qui nous livre une véritable philosophie de vie ; et puis, il est là en vrai à la fin et c’est merveilleux) et que cela donne un petit côté fantaisiste assez agréable. Certaines scènes sont vraiment drôles, d’autres plus grinçantes, et c’est surtout une jolie histoire d’amour qui se construit sous nos yeux, entre Victor et Alice, qui est vraiment un personnage attachant, elle est complètement folle mais tellement nous en même temps !

Evidemment, cela n’a pas la saveur d’une comédie du Maître mais ce film sympathique et attachant se laisse regarder avec beaucoup de plaisir, et vaut beaucoup mieux que les critiques assassines que j’ai lues, je trouve ! Un bel hommage !

Paris-Manhattan
Sophie LELLOUCHE
2012

14 réflexions sur “Paris-Manhattan, de Sophie Lellouche

  1. Pingback: Ange et Gabrielle, d’Anne Giafferi | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s