Beaux livres

Fashion : Box, les icônes de la mode

Fashion boxCe sont ces icônes grâce à leur personnalité exceptionnelle qui ont porté ces vêtements communs à tous, et qui en ont fait des « objets de culte », d’imitation et de vénération jusque dans l’immortalité. L’idée de lier ces vêtements emblématiques à des femmes icônes éternelles du charme, de la beauté et du charisme, à qui l’on s’identifie volontiers, provoque un court-circuit émotionnel qui traduit bien la relation entre « le » personnage et « le » vêtement en question, comme si l’un ne pouvait sans l’autre, que ce soit dans nos souvenirs, dans notre coeur ou dans nos armoires.

Ce beau livre est un de mes cadeaux d’anniversaire (avec la montre que l’on voit aussi sur la photo). Il a naturellement rejoint le coffret que j’avais eu à noël sur la tablette de la table basse, mais je voulais vous en parler un peu histoire de réactiver mon pauvre challenge Read me, I’m fashion que tout le monde oublie (snif).

Ici, nous avons essentiellement un livre de photographies (les textes sont réduits au minimum et ne consistent qu’en une courte introduction pour chaque chapitre) tournant autour des vêtements mythiques, ceux que nous avons toutes (ou devrions toutes avoir) dans notre garde-robe : la petite robe noire, la chemise blanche, les jeans, le tailleur, le bikini, le col roulé, le short, la jupe droite, le t.shirt, le trench-coat, la mini-jupe, le twin-set, la guêpière, le pantacourt et la robe de soirée.

C’est donc à un voyage à travers l’histoire du style plus que de la mode que nous sommes invités. Feuilleter ce livre, c’est aller à la rencontre des icônes d’hier et d’aujourd’hui, essentiellement cinématographiques. Des photos magnifiques (je m’interroge tout de même sur certaines et notamment celle de la couverture, qui du coup ne rend pas justice à la beauté du contenu).

Voilà, un beau livre à feuilleter !

Fashion : Box, les icônes de la mode
Editions Chêne, 2011

8 réflexions sur “Fashion : Box, les icônes de la mode

  1. Certes. Mais Ines de la Fresange est si belle encore ! Bon, moi je suis hors du coup. « Je suis trop vieille pour ces conneries » dixit Dany Glover dans « L’arme fatale » 1, 2, et 3 peut-être même 4. Le bikini, mon dieu, serait une offense aux genre féminin si je le portais ! Et je ne vous parle pas de la guêpière, pauvres guêpes ! Mais allez-y. C’est si joli tout ça quand c’est bien porté et pas par les squelettes des défilés. Les vraies femmes, comme Ines le fut.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah oui tout à fait mon style de lecture aussi !!! j’ai regarder dans la semaine une émission sur arte ou la 5 je ne sais plus sur le travail de JP Gaultier… superbe reportage sur ses différentes créations tout au long de sa carrière, avec explications de sa part sur ses créations ou tissus utilisés. Super intéressant.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s