Bloc notes

Bloc-notes

* Ce mois-ci, commençons à nouveau par une application qui devrait rendre fous tous les amateurs de livres : Booxup. Le principe est simple : c’est un réseau social, mais à la différence des autres, le but n’est pas juste de se faire des amis par affinité. Non, le but est de partager sa bibliothèque et d’aller fouiner dans celle des voisins. Comment ça ? Et bien, c’est assez simple : après inscription, grâce au scanner de codes barres, vous pouvez entrer la liste des livres que vous possédez. L’application vous géolocalise et vous dit quelles personnes utilisant l’application se trouvent autour de vous, personnes qui éventuellement pourront demander à emprunter un livre, et à qui vous pourrez aussi en emprunter. Cela permet aussi de rencontrer des gens dans la vraie vie. Bon, pour l’instant, il n’y a pas grand monde, mais lorsqu’il y aura des milliers d’inscrits, ça sera sans doute hyper sympa.

* Vous connaissez le neurodon ? J’avoue, moi non plus avant de recevoir le communiqué de presse. Le Neurodon est le label des collectes organisées tout au long de l’année par la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC) afin de récolter des fonds destinés au financement de projets de recherche en neurosciences, et c’est d’une collecte particulière dont je veux vous parler aujourd’hui : « Jardins ouverts pour le neurodon« . Chaque année, une centaine de parcs et jardins d’exception, souvent inaccessibles au public, ouvrent leurs portes à tous les visiteurs afin de récolter des dons au profit de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC). Cette belle initiative permet également de faire découvrir la richesse botanique du patrimoine français, et de montrer que les promenades culturelles dans les jardins peuvent avoir des capacités d’apaisement sur le cerveau humain. Cette année, ce sera du vendredi 1er mai au dimanche 3 mai, et les organisateurs de l’évènement attendent plus de 15 000 visiteurs tout au long du weekend dans les 9 régions mobilisées : Alsace, Aquitaine, Basse-Normandie, Bretagne, Centre-Val de Loire, Ile de France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pays de la Loire et Picardie. La liste est ici

FRC AFFICHE JardinsOuverts 2015 BD

* Pour moi, l’écriture et la musique (et la peinture) sont étroitement liées. Et bien justement, l’association à vocation sociale Carrefour (Metz), Souffle court éditions (Éditeur de nouvelles) et le Conservatoire Régional Gabriel Pierné de Metz se sont réunis pour lancer en 2015 le prix Carrefour Pierné,  alliant un prix littéraire, un prix de composition musicale et un spectacle. Une vingtaine d’auteurs de moins de 30 ans (c’est loupé pour moi) qui auront adressé une nouvelle écrite sous l’inspiration d’une musique seront choisis pour constituer un ouvrage collectif publié à compte d’éditeur en novembre 2015. Chaque lauréat recevra gracieusement 3 exemplaires. Le Prix « Littérature et musique » décerné par un jury composé des jeunes de l’association Carrefour et l’éditeur, consacrera un jeune auteur parmi ces 20 nominés. Les 20 textes retenus feront l’objet d’un spectacle organisé en décembre 2015 par les élèves du Conservatoire Régional Gabriel Pierné de Metz. Chacun des auteurs publiés dans le recueil verra son texte interprété par un artiste (musique, danse, théâtre). Le lauréat deviendra membre du jury l’année suivante et sa nouvelle servira de support à un concours de composition musicale organisé par le Conservatoire Régional Gabriel Pierné de Metz. Ce projet, à la fois culturel et pédagogique, met en lumière les différentes disciplines artistiques, favorise l’émergence de jeunes talents et rassemble autour d’un événement culturel commun des jeunes d’horizons divers. Plus d’infos ici.

* Vous en avez assez de l’art figé ? Alors vous devriez aimer ArtPanic, une plateforme qui met en relation les artistes et le public, transformant tout lieu disponible en espace événements artistiques. Les clients (entreprises, associations, particuliers) peuvent acquérir une prestation artistique (par exemple, un musicien pour un dîner), louer des œuvres, ou même simplement déclarer un espace disponible dans le but d’héberger un événement, comme par exemple un concert ou une exposition de photographie en dépôt-vente. Sinon, vous avez aussi les soirées ArtPanic Live : prenant place au Dédicace Café du Théâtre du Gymnase, chaque vendredi, les soirées ArtPanic Live proposeront d’offrir au public un panorama de la scène culturelle actuelle, alternant danse, concerts, théâtre, performances ou prestations circassiennes. Les artistes « coups de coeur » du public seront amenés à se produire devant une audience plus large dans le cadre de soirées mensuelles ne retenant que le meilleur de ces scènes ouvertes.

10344808_1570249666568735_4373722171437094878_n

* Personne ne me contredira je pense : malheureusement, de plus en plus d’enfants ont du mal à lire ou n’aiment pas lire parce que les livres qui leur sont proposés ne sont pas faits pour eux. Aux troubles d’apprentissages des dys (2 par classe en moyenne) s’ajoutent d’autres handicaps : visuels, auditifs, moteurs, intellectuels… sans compter les freins peu quantifiables mais bien réels que sont les troubles affectifs, les milieux défavorisés, les lacunes linguistiques… Mais la lecture est une source trop précieuse d’enrichissement et de compréhension du monde et des autres pour les laisser pour compte. Pour eux, il faut repenser le livre, conjointement sous tous ses aspects : les textes, la mise en page, la structure même du livre. Telle est l’ambition de « tous lire ». Comment ? Avec le concept de lecture progressive. En proposant trois versions successives du même conte, de la plus simple à la version classique dépoussiérée, la mise en page, l’iconographie et l’apparence du livre accompagnant cette progression, le concept permet aux apprentis lecteurs de tous âges d’entrer en lecture. L’intrigue et le vocabulaire étant assimilés, ils sont invités à accéder au niveau de lecture suivant. Et, de là, à tous les livres. Mais tout cela a évidemment un coût : si vous souhaitez les aider, c’est par là.

* Vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais je trouve l’idée géniale : la « garantie cinéma ». What ? Depuis le 1er avril, le groupe C2L propose une carte de 10 places à 5 € la place qui offrira la garantie au spectateur d’être remboursé s’il quitte la salle dans les 30 premières minutes de la séance, et ce afin que tout le monde puisse aller au cinéma sans le risque financier d’un film qui ne nous plaît pas (parce que vu le prix de la place…). Alors C2L il n’y en a pas autour de moi, mais si les autres pouvaient noter l’idée, ça serait sympa !

VISUEL_CARTE_GARANTIE_CINEMA_C2L

* Si vous êtes à Bruxelles (moi j’y serai en juillet), je vous invite à aller faire un tour au parc du Cinquantenaire pour le festival Kermezzo, qui s’est ouvert hier et se terminera le 2 mai. Il s’agit d’un festival d’humour sous toutes ses formes. Il y en aura pour tous les goûts, tous les âges et toutes les nationalités et vous pourrez découvrir un parc du Cinquantenaire métamorphosé : des chapiteaux, des bars et un espace pique-nique prendront place dans un décor féerique ! Mélange de toutes les facettes de la comédie : one-man-show, cirque, burlesque, cabaret, magie, personne ne sera laissé pour compte ! Des artistes du monde entier seront présents pour incarner une programmation riche en surprises et découvertes. Ça a l’air drôlement chouette, non ?

* Toujours à Bruxelles (oui, Cultur’elle s’internationalise, bientôt une version en anglais) : Origami Music, agence bruxelloise défricheuse de talents, propose au public de découvrir des formations inédites et des compositeurs hors-pair de musique classique ou contemporaine dans un cadre décontracté et ludique, tous les dimanche après-midi après le brunch. Les concerts durent une heure, de quoi se mettre la tête et les oreilles en ébullition pour la semaine sans que ce soit trop long, les enfants sont les bienvenus, les moins de 12 ans ont droit à un ticket gratuit, et il y a même une baby-sitteuse de prévue pour les plus petits ! Totalement bobo, mais j’adore ! Aujourd’hui, le voyage musical à lieu au Beursschouwburg à 15H avec une formation musicale souvent trop méconnue, un trio de percussions ! Les spectateurs pourront explorer les richesses sonores du marimba, vibraphone, batterie ou encore les sons produits par notre propre corps ! Hop!Trio sera au rendez-vous pour une découverte sonore, rythmique et visuelle inouïe ! Dépêchez-vous, il reste peut-être des places !

unnamed

* Deux expositions dont je ne pourrai pas vous parler plus avant car je ne pourrai pas les voir pour des raisons différentes, mais qui à mon (pas si humble) avis valent le détour. La première est celle consacrée aux frères Lumière au Grand Palais, à l’occasion des 120 ans du cinéma. C’est la première fois que le travail des frères Lumière est montré au sein une exposition et d’une manière aussi moderne, et les parisiens ont la chance de la découvrir en premier, l’exposition faisant par la suite le tour du monde. A travers l’évolution scientifique de la famille Lumière vous pourrez retrouver les autochromes, les premiers films tournés et leurs remakes mais aussi un espace jeunesse pour la famille. Un indispensable pour tous les passionnés de cinéma !

La deuxième est celle qui sera consacrée à Balenciaga du 18 avril au 31 août, à la Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais. L’exposition a ceci de particulier qu’elle aborde un sujet inédit : l’oeuvre en dentelle de Balenciaga, thème évident tant la dentelle a tenu, tout au long de sa carrière, une place extraordinaire, mais qui n’avait pourtant jamais été exploré. Avec près de 75 tenues, des accessoires (chapeaux, gants, souliers) ainsi que des photographies et des croquis d’atelier, cette exposition offre un vaste panorama de la création du couturier espagnol et permet de dresser l’histoire de Balenciaga et la dentelle. Aux créations parisiennes, s’ajoutent de nombreuses tenues faites dans ses maisons de couture en Espagne, dont les toiles étaient choisies par Balenciaga dans sa production parisienne. A Calais, la Cité de la dentelle et de la mode a acquis certaines de ces pièces, fait rare pour un musée français. Montrer cette exposition à Calais, ville dans laquelle a été fabriqué bon nombre des dentelles mécaniques utilisées par le grand couturier, est aussi pour le musée une façon de rendre hommage à l’industrie dentellière. Le peu que j’en ai vu sur le dossier de presse et la video de présentation : sublimissime. Dommage que ce soit un peu compliqué d’aller à Calais…

* Enfin, pour ceux qui vivraient sur une autre planète : Didier (van Cauwelaert, of course, what else ?) sort son prochain roman le 7 mai. Ça s’appelle Jules et il est question d’un chien (comme en atteste la couverture, sauf que c’est un labrador). Pour en savoir plus il faudra attendre un petit peu, mais… mais franchement, c’est un roman qui fait un bien fou au moral. On en reparle très vite !

Jules

11 réflexions sur “Bloc-notes

  1. Je confirme pour l’expo Lumière au Grand Palais ! J’ai eu la chance d’être au vernissage et quelle superbe expo ! C’est un vrai parcours initiatique !
    Booxup est une appli sympa oui, il faut juste que je paramètre les notifs, ça devient vite « trop » ^^ mais quelle idée sympa.

    J'aime

  2. Booxup alors tres sympa! Et l’expo des frères lumieres…Ah si j’etais sur Paris! 120 ans du Cinema, ma ville natale doit etre folle (Besancon, la ou sont nes les frères Lumiere)

    J'aime

  3. Pingback: Booxup (booxup) | Pearltrees

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s