Bloc notes

HeForShe : hommes et femmes, nous sommes tous féministes !

Tout le monde se souvient du formidable discours d’Emma Watson qui avait lancé à l’échelle internationale la campagne HeForShe, promouvant l’engagement des hommes dans la lutte pour l’égalité des sexes. La semaine dernière le Comité ONU Femmes France a annoncé le lancement officiel du mouvement dans l’hexagone, et à cette occasion, de nombreuses personnalités masculines se sont engagées.

Et c’est important, je trouve, parce qu’il est nécessaire de sortir le mouvement féministe du ghetto dans lequel il s’enferme parfois, transformant la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes en guerre des sexes. Or les hommes ne sont ni nos ennemis, ni même nos adversaires : en luttant pour l’égalité, c’est aussi pour eux que nous luttons. Le mouvement pour les droits des femmes doit cesser d’être perçu comme une lutte menée seulement par et pour les femmes et les filles, contre les hommes.

L’égalité des sexes n’est, justement, pas une question de sexe : c’est une question humaine, humaniste même.

Lancé par ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, HeForShe se veut donc un grand mouvement international de solidarité en faveur de l’égalité femmes-hommes qui encourage les hommes à s’exprimer et à agir contre les inégalités subies par les femmes.  L’enjeu est aussi de sensibiliser les hommes à leur rôle pour faire changer les comportements, dénoncer les discriminations ou les propos sexistes et agir pour que l’égalité soit au bénéfice de tous.

Après le lancement médiatique le 27 mars lors du Forum Elle Active , en présence du réalisateur Stéphane Foenkinos, diverses initiatives sont promues telles qu’un concours vidéo étudiant « Ton court pour l’égalité » et une conférence mettant en avant les chercheurs engagés pour l’égalité. Dans les entreprises, notamment celles qui ont signé les Women Empowerment Principles (WEP) récemment, il y aura des mobilisations en interne qui se déclineront de façon indépendante et créative.

Tout comme Emma Watson, qui avait lancé la campagne l’an passé, des acteurs, animateurs, réalisateurs, politiques, hommes d’affaire ou encore écrivains se sont engagés sur la question de l’égalité femmes-hommes (Augustin est particulièrement choupi sur cette photo d’ailleurs, je trouve, non ?) :

Crédit photo : ©SOPHIE-BIGO

A votre tour, rejoignez le mouvement #HeForShe et signez  l’engagement HeForShe sur le site : http://www.heforshe.org/fr#take-action

(6 commentaires)

  1. Ce n’est pas gagné ce combat quand on voit la parité hommes-femmes si peu respectée en politique, dans les affaires, dans la vie de tous les jours. Les combats des féministes pour l’avortement par exemple semblent encore fragiles (en Espagne où la loi pour l’avortement a été abolie, je pense ?). Rien n’est jamais acquis chantait Brassens. Il faut être vigilants !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai justement regarder pour la deuxième fois le discours d’Emma Watson hier soir. C’est un très beau discours ! Les hommes sont en effet autant concernés que les femmes. J’espère que les choses changeront et que ce n’est pas juste de belles paroles..

    J'aime

  3. Quand on soigne une épidémie, on réserve les traitements aux malades, non ?

    Quand on soigne une éruption de misogynie, pourquoi ne cibler personne, ou du moins ne jamais adapter son discours ?

    Le message qu’on voit là s’adresse apparemment à des convaincus. Le crétin ouvertement machiste ne regarde pas les vidéos d’Emma Watson. Donc c’est bien gentil, mais ça va tout au plus toucher des misogynes hypocrites, qui resteront hypocrites et qui, parce qu’ils sont dissimulés, ne propagent pas les valeurs misogynes qui inspirent leurs actes en privé.

    Pour mémoire, il y a des gens qui se sont ouvertement déclarés, en France, contre l’égalité des droits entre hommes et femmes sans que personne n’ait répondu. Alors voir l’aplaventrimpotent Juppé participer à cette campagne suggère qu’il y a là pas mal d’opportunisme et un détournement.

    De toute façon, c’est simple, c’est encore un faux-débat : tu es une des rares femmes qui méritent d’être défendues. Les autres, c’est rien que des nazes et des bécasses…

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s