Things I want to remember

Blossoms…

Aujourd’hui, pour les Chrétiens c’est Pâques et pour les Juifs c’est Pessah, et pour moi qui ne suis rien de cela et qui suis plutôt païenne c’est la fête du Printemps (en tout cas, j’ai décidé que : en réalité, nous sommes entre Ostara et Beltane, donc ce n’est pas un jour particulier, mais bon, ce n’est pas très grave, de toute façon je ne suis pas réellement païenne) fête au cours de laquelle on célèbre le retour de la nature à la vie, et j’ai profité d’une conjonction astrale favorable pour aller photographier l’un des spectacles que je chéris le plus au monde : les arbres en fleurs, que j’appelle de leur nom anglais « blossoms » car encore une fois je trouve que la langue anglaise est plus imagée et plus poétique.

Je trouve le spectacle de ces arbres en fleurs que nous offre la nature parfaitement magique, et lorsqu’il y a du vent et que vous recevez une pluie de pétales, c’est une joie pure, quelque chose de beau et d’harmonieux. J’ai donc fait une longue promenade à la recherche de fleurs variées qui incarnent pour moi la beauté de la vie. Même s’il faisait un peu froid à cause du vent et que le soleil était intermittent (ce qui compliquait à la fois les réglages et les prises de vues car je tenais à un fond bleu), j’ai passé un merveilleux moment de communion avec le monde. Et, preuve que le monde était en communion avec moi : je ne savais pas où trouver des cerisiers roses, et puis, à un moment, mon intuition/instinct/petite voix intérieure m’a murmuré de prendre une venelle que je ne connaissais pas du tout et qui m’a entraînée dans une rue où je n’avais jamais mis les pieds. Et il était là, à m’attendre. Je vous laisse imaginer mon émerveillement !

Alors je vous souhaite une très belle fête d’aujourd’hui, quel que soit le nom que vous lui donnez, et je vous offre ces quelques fleurs…

(19 commentaires)

  1. Chère Caroline,

    A défaut de li(v)re en fête, là où des cerisiers en fleurs vous attendent au coin de la rue ne peut pas être un lieu où il fait si mauvais de vivre, isn’t it ?
    Joyeuse fête à toi

    J'aime

  2. Les cerisiers fleurissent et dans de nombreux pays on prend le temps de leurs rendre hommage car c’est aussi celui de nos vies, de nos cycles de vie, de saison, d’amour … de sentiements.

    Vive le printemps fleuri

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s