Nouvelles

13 à table !

13 à tablePas d’événement majeur sans festin, mais pas de festin sans convive… Chacun de nous sait que même les mets les plus fins ont moins de saveur si on les déguste seul. (Gilles LEGARDINIER – « Mange le dessert d’abord »)

En librairie, on ne peut pas passer à côté : mis en valeur à la caisse, il côtoie Nous sommes Charlie et repose sur la même idée de littérature caritative. Ici, un recueil de nouvelles, vendu au profit des restos du coeur. Chaque livre acheté, c’est trois repas distribués, et rien que ça, ça justifie l’achat.

Mais tout de même, littérairement, est-ce que c’est intéressant ?

Et bien oui. 13 auteurs, que nous n’allons pas tous citer, ont donc écrit des nouvelles ayant pour point commun le thème du repas et de la nourriture. Après, chacun a laissé voguer son imagination, et comme ils sont tous très différents, cela donne des textes d’une grande variété, du plus cruel au plus drôle, du plus mélancolique au plus satirique. Et c’est cette variété qui fait le charme de ce recueil, qui permet en outre de découvrir la plume de certains auteurs.

Après, évidemment, comme dans tout recueil de nouvelles, on a forcément des préférences. J’ai beaucoup aimé le texte de Bernard Werber, extrêmement habile. La nouvelle d’Eric-Emmanuel Schmitt m’a fait pleurer toutes les larmes de mon corps (bravo !). Et, très étonnamment parce qu’il est un des plus gros échecs de ma vie de lectrice, Franck Thilliez m’a assez séduite…

Bref, foncez, il y en a pour tous les goûts, et un petit plaisir de lecture qui permet en outre de faire une bonne action, ça ne se refuse pas !

13 à table !
Pocket, 2014

17 réflexions sur “13 à table !

  1. bonjour,
    j’aime beaucoup aussi ce recueil de nouvelles que j’ai commencé à lire, je n’ai pas encore lu celle d’Eric-Emmanuel Schmitt ,il me tarde de le faire et d’aller le rencontrer au salon du livre de Limoges car il fait partie de mes auteurs préférés.
    merci pour ce blog que je parcoure avec délectation

    Aimé par 2 people

  2. Tout comme moi. Le blog est le premier événement de ma journée ! Et je me demande comment Caroline arrive à tout combiner, lectures, événements, réflexions, photos, mises en page, boulot. Ca me donne le tournis ! Pour en revenir au restos du cœurs, je ne loupe pas l’émission, bien sûr, mais savez-vous qu’en Belgique, acheter un disque des restos de cœur n’aide pas les restos du cœur… de Belgique, qui existent pourtant. Mais l’essentiel est de faire une bonne action et pour une fois qu’il y a un livre de nouvelles… J’ai encore dans l’esprit une de celles du premier recueil d’Anna Gavalda : deux jeunes ados plein de fric volent la jaguar de leur père pour faire la fête et se retrouvent avec un sanglier squatteur qui démolit tout l’habitacle. Rien que d’y penser, je ris encore ! Merci donc, chère Madame, pour ce lever de journée ensoleillé.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: 13 à table ! – Les Restos du Coeur | 22h05 rue des Dames

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s