lifestyle

Color your life : le coloriage pour adultes, c’est tendance !

Je ne crois pas que vous ayez pu passer à côté de cette mode qui fait fureur actuellement : celle du coloriage pour adultes.

Comme souvent, j’ai d’abord regardé le phénomène avec perplexité, me demandant bien ce que des gens ayant passé l’âge de la maternelle pouvaient bien trouver d’intéressant dans cette activité. Il faut dire que je n’ai jamais été très douée pour tout ce qui est « arts graphiques ». J’aurais adoré l’être, mais comme le prouve ce dessin exécuté lorsque j’avais 4 ans, je ne l’étais pas :

Dessin

(vous noterez l’inventivité du portfolio en papier peint, n’est-ce pas) (si ça se trouve, un jour, ce dessin vaudra une petite fortune) (ou non).

De fait, cela ne m’empêche pas du tout d’essayer de m’adonner à la peinture et ce genre de choses, mais enfin, sans grande réussite.

Bref. Je voyais passer sur Instagram et Facebook des photos de « coloriage pour adultes » (les gens, fiers de leurs réalisations, les prenant en photo pour les montrer au monde), et j’étais dubitative.

Et puis, l’autre jour, en allant me réapprovisionner en smoothies, je suis tombée sur un rayon entier consacré à ces albums à l’entrée de mon supermarché. Il y en avait vraiment une variété impressionnante, des mandalas, des trucs plus figuratifs, des grands, des petits, enfin bref, il y avait du choix.  Et, évidemment, j’ai fini par me laisser tenter. Parce qu’après tout, c’est créatif, comme activité, et ça ne demande pas beaucoup de matériel.

Après moult hésitations, j’ai choisi un petit modèle, constitué de « pensées positives » et dessiné par Lisa Magano : en fait il s’agit de cartes postales que l’on peut ensuite détacher et envoyer. Mais comme je ne suis pas hyper douée, je me vois mal envoyer ça aux gens.

En fait, c’est vrai que c’est assez sympa et ludique, en plus d’être plutôt joli et créatif : ça oblige à se concentrer, car les dessins sont assez complexes et nécessitent donc qu’on leur consacre pas mal de temps. C’est d’ailleurs pour cela que ça fonctionne : se concentrer sur une tâche comme celle-là, c’est relaxant, reposant, on ne peut pas penser à autre chose ou faire autre chose. Pour une hyperactive comme moi, incapable de ne faire qu’une seule chose à la fois, cela ne peut qu’avoir des effets bénéfiques. Un peu comme le yoga, finalement.

Je ne suis pas totalement convaincue que cela va m’amuser longtemps, mais en tout cas c’est pile dans la tendance actuelle : créativité, sérénité et recentrement, illustrée par Flow.

Et vous, vous avez essayé le coloriage pour adultes ?

(22 commentaires)

  1. Pas pour moi le coloriage. Trop d’autres choses à faire. Mais jouer de la flûte est similar :on ne peut pas faire ni penser d’autres choses.

    J'aime

  2. Je suis contente de lire ton article. J’ai eu la même démarche et les mêmes interrogations. Je suis tombée sur un étalage sans fin de coloriages pour adultes dans un Relay SNCF, à tel point que je ne retrouvais plus mon journal. Perplexe, j’en ai tout de même acheté un. J’ai colorié 2 ou 3 fois depuis le mois dernier. C’est relaxant en effet. Des amis musiciens m’ont confirmé que jouer de la musique leur faisait le même effet que le coloriage, de mon côté je trouve que colorier me fait le même effet que la broderie (je brode d’avantage pour me relaxer que pour lé résultat produit). Je suis toujours un peu perplexe malgré tout sur cette activité.

    J'aime

  3. J’ai un mandala eu dans le magazine Happinez que j’ai commencé il y a quelques mois et toujours pas terminé. Je le reprends de temps en temps… Pour me relaxer, je préfère passer mon temps sur Pinterest ^^

    J'aime

  4. Aussi perplexe que vous, je ne tenterai pas cette expérience mais je vois encore ma mère assise devant son canevas armée de son crochet et de ses bouts de laine pour créer ses tapis de Smyrne (s’il vous en souvient). C’est du même ordre, je pense, une sorte de paix intérieure dans le mouvement, de concentration sans objet, de respiration somme toute. Et ça ne fait de mal à personne ! Pour ma part, je fais des collages : je découpe dans des revues des images qui me plaisent et je recrée des univers qui servent à illustrer mes chroniques. Et surtout, ne désavouez pas votre dessin. J’ai gardé ceux de mes enfants, qui m’entourent quand je repasse mon linge ! J’adore les dessins d’enfant. Et bravo pour le vôtre. Effectivement, conservez-le, il vaudra une fortune… dans votre mémoire et pour vos descendants !

    Aimé par 1 personne

  5. On m’a offert deux albums de coloriage pour adulte: un sur le thème de la nature, l’autre sur les entrelacs celtiques. Et bien c’est assez difficile de s’y remettre après autant d’années d’abstinence! 😀

    J'aime

  6. alors moi c’est un truc que j’adorerais faire, je regarde ces livrets avec envie et frustration mais je me dis que c’est quand même une sacrée perte de temps, je trouve dingue que les gens y consacrent du temps!!! Donc, à la retraite, oui, avec grand plaisir!

    J'aime

  7. Moi j’ai toujours aimé colorier même bien après la maternelle, j’ai acheté (j’ai cédé on va dire) un carnet de mandalas mais…pas encore commencé, pas le temps en fait ! 😀

    J'aime

  8. Il est pas si laid ton dessin au contraire même; tu es dure avec toi-même !
    Sinon, oui j’ai succombé aux coloriages pour adulte: j’ai envie et besoin d’activités manuelles, et comme je ne suis pas très douée en bricolage, je me retourne vers le dessin, le tricot etc.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s