instantanés

Instantané(s) #28 (Paris, je t’aime)

Paris

Hier, j’étais à Paris. Prendre ma dose régulière d’inspiration. Comme une bouffée d’oxygène. Bon sang que j’aime cette ville : à chaque fois, j’en reviens comme régénérée, prête à conquérir le monde ! Certains vont se ressourcer à la campagne. Moi je vais me ressourcer à Paris.

Il faisait un temps magnifique, presque printanier. J’ai fait quelques expos dont nous reparlerons, mais j’en ai surtout profité pour me promener et pendre le soleil en terrasse.

Entre autre (je ne vais pas vous raconter ma journée par le menu) ce n’était pas prévu, mais mes pas ont fini par me porter dans mon cher quartier saint-Germain. Exceptionnellement je me suis installée aux Deux Magots, pour me changer un peu du Flore (je dis ça comme si j’y allais tous les jours) et pour pousser le cliché intello-bobo-germanopratine à son comble, j’ai sorti mes carnets Moleskine pour écrire. L’esprit de Boris Vian est descendu sur moi :

2 magots

Et puis, j’en ai profité pour faire mes adieux à la librairie La Hune, qui malheureusement fermera définitivement ses portes dans l’année (apparemment on ne connaît pas encore la date exacte). En même temps, ce n’était plus la même chose depuis qu’elle n’était plus strictement sur le boulevard.

La Hune

Bref, une journée de celles qui me font me sentir vivante et à ma place !

Paris, je t’aime !

18 comments on “Instantané(s) #28 (Paris, je t’aime)

  1. 28deniers

    Une promenade comme je les aime et les fais souvent…sauf que je n’ai encore jamais osé m’arrêter dans aucun de ces deux cafés!
    Merci pour cette bouffée d’atmosphère Rive Gauche…( et Beaubourg, peut être…?)

    J'aime

  2. Bernieshoot

    Bonjour,
    je me ressource quand je peux à Paris ma ville natale. .
    une librairie qui ferme c’est un vrai drame

    J'aime

  3. Même de Belgique, Paris est exotique, toujours pimpante malgré les crottes du weekend sur les trottoirs, plus splendide encore sous le frisquet soleil printanier. J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles à propos peut-être de l’expo Niki de St Phalle ou du musée Picasso dont je suis une grande fan. Quel monde il y avait partout et ouf pour la culture toutes générations confondues ! Avec votre carte postale de Paris, les souvenirs affluent ! Il faut aussi souligner que l’accueil des Belges dans tous les établissements de bouche (ou de boissons) est formidable ce qui n’était pas du tout le cas 20 ans auparavant. Grand merci.

    J'aime

  4. Surtout avec un temps printanier!!! Mmhhh…

    J'aime

  5. Catherine

    Ahhh Paris…ca donne envie tout ca!

    J'aime

  6. Ahhh Paris, cela fait si longtemps que je n’ai plus arpenté son pavé ;0) Voilà des moments comme je les aimes ; un café sur une terrasse, un passage dans une librairie (mais que c’est triste une librairie qui ferme…) et moi aussi j’ai une véritable passion pour les carnets moleskine, d’ailleurs je n’écris plus que là dedans… Bon week end

    J'aime

  7. Moi aussi j’aime flâner dans les villes sous le soleil. Mais je trouve Paris trop étourdissante. (Sauf au mois d’août!)

    J'aime

  8. Paris a ce petit côté un peu particulier, on passe d’un univers à un autre de quartier en quartier. J’oublie parfois cela, et il m’arrive de me réveiller presque, en pleine promenade et de me rendre compte la chance que j’ai d’y passer mes journées.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :