Elle se fait des films

Maléfique, de Robert Stromberg

MaléfiqueOnce upon a time…

Ces quatre mots magiques, « Il était une fois », suffisent à me faire replonger en enfance et à me faire oublier tous mes problèmes. Surtout quand le conte en question est La Belle au bois dormantmon préféré entre tous.

Maléfique a l’apparence d’une jeune fille, mais elle n’en est pas une : elle est une fée. Gaie, espiègle, elle incarne la gentillesse et la joie de vivre. Elle est aussi la protectrice du pays magique, la Lande. Malheureusement pour elle, elle tombe amoureuse d’un humain qui, s’étant laissé gagner par la cupidité, la trahit pour devenir roi. Ivre de douleur et de chagrin, Maléfique ne pense plus qu’à une chose : se venger.

Ma seule réserve ira aux pommettes d’Angelina Jolie, qui m’ont traumatisée. A part ça, je me suis totalement laissé prendre au jeu de cette relecture particulièrement intéressante du conte. Les personnages de méchants, on le sait, sont souvent les plus intéressants et les plus complexes, et il n’est jamais vain de s’intéresser aux raisons de leur méchanceté. Ici, comme souvent, c’est une blessure d’amour, une trahison abominable, qui fait que Maléfique perd la part essentielle de son identité et que tout autour d’elle devient sombre et froid. Elle ne croit plus à l’amour, et pour elle, condamner Aurore à n’être délivrée de la malédiction que par « un baiser d’amour sincère », c’est la condamner au sommeil éternel puisque l’amour sincère n’existe pas. Pourtant, elle finit elle-même par s’attacher à Aurore — d’un amour que l’on pourrait dire maternel. Et le baiser d’amour sincère vient, peut-être, faire oublier la trahison. Même si, à la fin, Malefique ressemble plus à l’Ange de la vengeance qu’à une fée.

C’est un très beau film, qui permet comme souvent de réfléchir à certains sujets importants, très esthétique aussi car les effets spéciaux sont vraiment réussis. A conseiller, que vous soyez petit ou grand !

Maléfique
Robert STROMBERG
2014

12 réflexions sur “Maléfique, de Robert Stromberg

  1. Personnellement je n’ai pas vraiment accroché à ce film. Pourtant j’ai trouvé l’interprétation de Jolie bonne et la réflexion derrière plutôt profonde. Mais j’ai détesté l’aspect visuel (trop kitsch pour moi) et en dehors de Maléfique, j’ai trouvé tous les personnages crétins.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s