Elle se fait des films

Everyone says I love you, de Woody Allen

110Just you… just me… just the two of us… just we… just say you love me !

Dans la vie, il y a des moments où on est en panne d’inspiration, où on ne sait pas trop de quoi on a envie. Dans ces moments-là, je crois que le mieux, c’est de se raccrocher aux valeurs sûres, et Woody Allen en est une. Ce film a l’âge de mon bac, mais il fonctionne toujours aussi bien.

Le film raconte, par la vois de Djona, dite DJ, les aventures amoureuses d’une famille recomposée de new-yorkais.

Et c’est juste du bonheur : drôle, virevoltante, spirituelle, cette comédie musicale joue sur un mélange des registres subtil. Certaines scènes sont d’une poésie rare, presque oniriques, alors que d’autres sont presque du grand guignol, et c’est ce mélange qui rend le film si touchant, parce que c’est finalement comme dans la vie. Les personnages sont extrêmement attachants, et en particulier le personnage campé par Woody lui-même, un écrivain qui se fait psychanalyser (comme d’habitude) et possède un sens du mauvais choix infaillible en ce qui concerne les femmes. Horriblement attachant, en somme.

Un film qui donne la pêche, on se croirait parfois dans un vieux film avec Fred Aster et Ginger Rogers, d’autres fois dans Love Actually, on voyage de New-York à Paris en passant par Venise, et tout ça sans que le sourire quitte nos lèvres. Et en ce moment, ça ne se refuse pas…

Everyone says I love you
Woody ALLEN
1996

10 réflexions sur “Everyone says I love you, de Woody Allen

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s