Nouvelles/Numérique

Un étrange amant, de Kyrahn Ka

Etrange AmantElle allait sans doute, une fois de plus, se réveiller en sursaut, moite de la tête au pied et toute désirante. Dans un moment de lucidité, elle remarqua qu’elle entrait et sortait du sommeil, alternant imagination et réflexion d’une façon tout à fait inhabituelle. Et elle trouva tout à coup très amusant que son inconscient ait rebondit sur la curieuse rencontre de l’après-midi et qu’un autre homme (même s’il lui ressemblait certes beaucoup) se glisse, enfin, dans son monde onirique ! Car, déçue par ses rencontres après Björn, elle n’avait pas d’homme dans sa vie depuis des mois. Elle se laissa donc volontiers enivrer par cette délicieuse excitation, éveillée par les bras de l’inconnu.

J’avoue que ce mois-ci, j’ai été un peu prise de court pour ma lecture coquine : je n’avais pas grand chose en stock. En stock physique en tout cas, car je me suis souvenu que j’avais quelques trucs dans ma tablette. C’est donc comme ça que je me suis retrouvée à lire cette nouvelle à la couverture… mmmhhhh… miam.

Neuf ans après, Angélique est toujours hantée par son premier amant, Bjorn, avec qui elle n’a passé qu’une semaine, mais quelle semaine : depuis, aucun homme n’a réussi à la satisfaire, et elle rêve régulièrement de lui. Mais, lors d’une randonnée en solitaire, elle croise fugitivement un homme qui ressemble fortement à Bjorn, et qui se met, à son tour, à hanter ses rêves. Des rêves qui sont, en l’occurrence, très réalistes.

Alors je n’attendais pas grand chose de ce récit, sinon un peu de distraction, et j’ai été extrêmement agréablement surprise : si on laisse de côté certains tics qui m’ont un peu agacée (j’avoue que la métaphorisation du sexe masculin en sceptre et en phallus triomphant à tendance à plus me faire pouffer qu’à m’émoustiller), j’ai trouvé l’ensemble assez subtil et troublant, bien mené, et flirtant avec beaucoup d’habileté sur une vague un peu ésotérico-mystico-fantastique. Bref, moi qui ai tendance à devenir de plus en plus difficile sur la littérature érotique, j’ai été pleinement satisfaite par cette nouvelle.

Un étrange amant
Kyrahn KA
La Bourdonnaye, 2014

Mardi-c-est-permisBy Stephie

6 réflexions sur “Un étrange amant, de Kyrahn Ka

  1. Pingback: Le premier mardi c’est permis (43) – Mille et une Frasques

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s