Elle lit des essais

La chair interdite, de Diane Ducret

La chair interditeRapté parfois lorsqu’il se refuse, siège de l’honneur de toute une famille — que dis-je, d’une nation ! —, muselé chirurgicalement pour ne point prendre trop de libertés, loué par les poètes et croqué par les peintres, le sexe des femmes a dicté ses lois et ses désirs à l’histoire de l’humanité. Tandis que certains hommes, certaines politiques ou religions tentaient de lui prescrire leurs volontés, leurs fantasmes leurs interdits. Ceux-là mêmes qu’ont connu nos mères, et nos mères avant elles, quels que soient les civilisations, les latitudes, les siècles.

Cet essai aurait pu s’appeler Splendeurs et misères du sexe féminin. De l’Antiquité à nos jours, il nous montre, à travers un cheminement mi-historique mi-thématique, la lente reconquête de leur intimité par les femmes, intimité longtemps (et toujours, dans certains endroits du globe) confisquée, contrôlée par les hommes, la politique, la religion et les superstitions.

Et c’est, évidemment, passionnant : Diane Ducret a un véritable talent pour être à la fois accessible à tous tout en menant une enquête du plus grand sérieux, qui la conduit à aborder des sujets aussi divers et sensibles que les poils, les règles, l’avortement et la contraception, le plaisir, l’accouchement, la grève du sexe ou encore le viol comme arme de guerre. De fait, ce qui est sidérant (pas nouveau, mais tout de même sidérant), c’est la mise au jour de cette chape de plomb qui a longtemps pesé (et pèse encore) sur le sexe et le plaisir féminin, comme s’il était le siège des plus grands dangers. Le texte fourmille d’histoires, d’anecdotes parfois plaisantes, parfois effrayantes, souvent déconcertantes et affligeantes.

Je le conseille sans réserve, même pour celles et ceux qui ne sont pas spécialement friands d’essais : c’est vraiment très accessible, passionnant, et ça se lit presque comme un roman.

La Chair interdite
Diane DUCRET
Albin Michel, 2014

12 comments on “La chair interdite, de Diane Ducret

  1. Si je n’avais pas autant de livres à lire…

    J'aime

  2. Bernieshoot

    je ne suis pas très fan d’essais mais là ça me tente, mais j’ai tant à lire ..

    J'aime

  3. Je l’avais repéré et je pense en effet que ça doit être passionnant !

    J'aime

  4. Je vais probablement me jeter dessus comme j’ai fait pour les deux tomes de « Femmes de dictateurs » 🙂

    J'aime

  5. Je l’avais repéré et j’ai vu l’auteur en parler récemment, c’est très tentant.

    J'aime

  6. Ping : Les Monologues du vagin, d’Eve Ensler | Cultur'elle

  7. Ping : L’origine du Monde, de Liv Strömquist | Cultur'elle

  8. Ping : Connais-toi toi-même, de Clarence Edgard-Rosa : guide d’auto-exploration du sexe féminin – Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :