Elle lit des récits et chroniques

Hyperbole, d’Allie Brosh

HyperboleAllie Brosh est une blogueuse américaine dont le site, Hyperbole and a halfrencontre un succès démentiel. Elle y raconte, sous forme à la fois de BD et de chroniques, sa vie, ses aventures avec ses chiens idiots, sa dépression et quelques épisodes de son enfance. En gros, c’est de l’autofiction dessinée. Elle y fait preuve d’un regard assez décalé sur le monde, et cet ouvrage est un recueil de quelques unes de ses chroniques.

Et j’avoue que je suis assez perplexe. Alors concernant le dessin, nous serons d’accord pour dire que c’est quand même très laid, même moi je fais mieux ; c’est évidemment fait exprès, mais je ne suis pas certaine de bien comprendre les raisons de cette démarche ; toujours est-il qu’on s’y habitue tout de même assez vite. Quant au contenu, j’ai trouvé cela assez inégal, mais ce livre qui a pourtant été plébiscité par le New-York Times qui le qualifie d’hilarant ne m’a jamais fait réellement rire : j’ai souri à l’occasion, notamment lorsqu’Allie parle de ses chiens, mais j’avoue que ce livre aurait plutôt eu tendance à me plonger dans des abîmes de réflexion : c’est souvent absurde, à l’occasion assez triste (les chapitres sur la dépression sont d’ailleurs très bien pour comprendre le mécanisme de cette maladie) voire inquiétant. J’avoue que l’impression qui ressort de cette lecture, c’est que je n’aimerais pas tellement être dans la tête d’Allie Brosh, parce que si j’ai un problème de compatibilité avec le réel, son chapitre « pensées et sentiments » m’a rassurée : en fait, je suis presque normale. En tout cas, aussi bizarre est névrosée soit-elle, on peut concéder à l’auteur une grande qualité : l’autodérision.

Bref, j’ai lu ce livre sans déplaisir, mais je ne sais pas trop quoi en penser, au final…

Lu par Jérôme qui trouve qu’Allie « dessine comme une patate » mais a bien aimé quand même.

Hyperbole
Allie BROSH
Les Arènes, 2014

16 comments on “Hyperbole, d’Allie Brosh

  1. Bernieshoot

    Démarche surprenante

    J'aime

  2. On commence à en parler sur les blogs… Le dessin, maintenant, on a déjà presque tout vu, je suis intéressée par le texte, dans ce cas là. j’ai lu récemment un bouquin sur la dépression, alors ça m’intéresse, ce traitement en BD

    J'aime

  3. Pas tentée… Et ce malgré les quelques avis globalement positifs que j’ai vu passer. Le dessin, pour moi, est rédhibitoire… Beurk…

    J'aime

  4. valmleslivres

    C’est en effet très laid (même si moi je fais pire) et cela freine toute envie de l’ouvrir.

    J'aime

  5. Le dessin ne m’attire pas et le sujet non plus (c’est peut être une thérapie pour elle mais je pense que ça devrait rester personnel)

    J'aime

  6. ça me titille ce truc qui ressemble à un ovni littéraire…

    J'aime

  7. Je me rends compte 15 jours après la lecture qu’il ne m’en reste pas grand chose, à part ces histoires de chiens qui m’ont vraiment bien fait rire.

    J'aime

  8. il m’attend sur ma PAL mais les dessins me donnent peu envie de m’y plonger

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :