Elle lit des anthologies

Voyages en absurdie, de Stéphane de Groodt

voyages en absurdieD’une simple touche sur mon clavier à spirales j’ai rencontré Reza Pahlavi, le fils de feu le Shah et de la chatte, ai vu danser Régine le twist à gaine, me suis transporté de la baraque d’Obama au jacuzzi de Silvio, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai fait marcher Delon en large, ai été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt…

Vu que les ouvrages de la rentrée littéraire sont assez ruineux en mouchoirs en papier, j’ai eu envie d’un peu plus de gaieté, et je me suis plongée avec délices dans ce recueil des chroniques de Stéphane de Groodt pour la Matinale et pour le Supplément de Canal+.

Ces chroniques, j’adore les écouter, mais mon problème, c’est que je suis encore en train de rire d’un jeu de mot que deux ou trois autres sont passés et je les ai loupées. Frustrant. Alors qu’à l’écrit, on peut s’en délecter, les faire tourner longtemps en bouche, comme du bon vin, parfois s’y arrêter pour comprendre (certaines ne sont pas saisissables du premier coup, d’autant qu’il y en a parfois deux en une). Stéphane de Groodt manie la langue comme personne, de manière absolument fascinante, c’est totalement absurde, irrévérencieux, insolent, parfois un petit peu de mauvais goût, mais on lui pardonne tant on s’amuse.

Bref, un ouvrage jouissif, à ne pas lire dans les transports en commun si on ne veut pas avoir l’air complètement zinzin (après, c’est vous qui voyez !).

Voyages en absurdie
Stéphane de GROODT
Plon, 2014

15 comments on “Voyages en absurdie, de Stéphane de Groodt

  1. En l’entendant aussi lors d’une émission, j’ai vraiment apprécié ce style d’humour. Je voyagerai bien en absurdie.

    J'aime

  2. Jamais entendu, mais les passages que j’en ai lu (bibli ou ailleurs) m’ont laissée de marbre (c’est grave docteur?)

    J'aime

  3. Comme vous, j’adore ses textes, son phrasé si subtil, digne des plus grands jouisseurs de mots (devos, desproges, …).

    Et puis son acidité mêlée à de l’humour noir parfois, reste toujours positif et nous permet de relativiser la vie.

    Je l’ajoute à ma liste.

    J'aime

  4. J’adore !

    J'aime

  5. valmleslivres

    Mince, j’ai la chanson de Sardou en tête maintenant, c’est malin. 😉

    J'aime

  6. Oui… ça rend zinzin ! J’aime ++

    J'aime

  7. Contente de lire votre avis concernant ce livre, et de le voir positif.
    J’hésite à son sujet depuis Noël, car alors j’avais failli l’offrir à mon Homme, grand amateur de mots. Je crois qu’il va bientôt l’avoir en cadeau!

    J'aime

  8. J’adore ces chroniques mais comme toi, je suis frustrée de rater certains jeux de mots ! Il faudra que je penche sur ce recueil.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :