Elle lit de la poésie

Le godemichet de la gloire, de Théophile Gautier

godemichet de la gloireDes déesses et des mortelles
Quand ils font voir les charmes nus,
Les sculpteurs grecs plument les ailes
De la colombe de Vénus.

Sous leur ciseau s’envole et tombe
Ce doux manteau qui la revêt,
Et sur son nid froid la colombe
Tremble sans plume et sans duvet.

Cela n’aura pas échappé à grand monde vu le déferlement de haine dont a été victime ce pauvre Victor Hugo (qui soit dit en passant n’avait rien demandé à personne) sur Twitter : la poésie est « tombée » mercredi à l’Épreuve Anticipée de Français*, en séries S et ES. Donc, parlons poésie en ce jour d’hui, avec un recueil qui, s’il a été écrit par un de nos plus grands écrivains, n’est pas pour autant de ceux que l’on étudie en cours (on devrait peut-être, ceci dit : les vers libertins intéresseraient probablement plus notre jeunesse, et savoir que nos plus grands auteurs, comme Apollinaire ou Musset, ont produit des textes « chauds » leur donnerait une image moins compassée de la littérature…)

Très court recueil que celui-ci, illustré par quatre dessins de Gustave Doré et où le pornographique le plus vulgaire voisine avec l’érotisme le plus subtil. C’est, avant tout, un exercice de style et de virtuosité (ah ! qu’est-ce qu’on s’amuse à écrire des vers coquins !), et si beaucoup de ces poèmes ne sont clairement pas ce que Gautier a écrit de mieux, certains valent néanmoins le détour : le poème éponyme par exemple, qui repose sur une métaphore faisant de la colonne Vendôme un godemichet (de fait, elle est clairement un symbole phallique), où celui dont je vous ai mis un extrait, « le musée secret », qui a failli figurer dans le recueil Émaux et camées, et qui est un subtil éloge de la toison féminine.

Bref, une petite curiosité, intéressante comme tout !

Le Godemichet de la gloire
Théophile GAUTIER
L’Archange Minotaure, 2006

* Et je me rends compte qu’avec toutes mes histoires, j’ai oublié de vous faire une session de « révisez votre bac de français ». What a shame !

7 comments on “Le godemichet de la gloire, de Théophile Gautier

  1. ça m’intéresse, je me le procurerai à l’occasion!

    J'aime

  2. J’aime ce genre de curiosité. Pas certain de le trouver à la médiathèque par contre…

    J'aime

  3. Ping : Lettres érotiques, présentées par Agnès Pierron | Cultur'elle

  4. Ping : Petites Pièces d’amour, de Habashli Kunzeï | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :