Elle lit des romans

Rayon hommes, de Camille Saféris

Rayon hommeAvec les nanas ça devient trop compliqué, on ne sait plus ce qu’elles veulent. Il faut avoir des émotions, être fragile, pleurer quand y’a un orphelin qui meurt dans un téléfilm, et en même temps savoir les prendre violemment contre un mur, les attraper par les cheveux la tête en arrière et leur faire subir les derniers outrages ! Elles disent qu’elles veulent des gentils-fidèles qui soient drôles-intelligents et sensibles-féminins… et concrètement elles se tapent des brutes avec des poils qui les méprisent et les maltraitent !

Il y a quelque temps, un site de rencontres bien connu pour l’originalité de son concept avait proposé un happening qui ne manquait pas de saveur : des hommes dans des vitrines, avec une fiche-produit, qu’il suffisait de mettre dans son caddie.

Et si ce qui n’était qu’une opération de com devenait un jour réalité ? C’est le principe de ce petit roman. Barnabé est vendeur aux Grandes Galeries. Du rayon bricolage, il est muté au rayon hommes. Qui ne vend pas des vêtements, mais bel et bien des hommes. Quant à Zoé, elle vient d’ajouter un nouveau naze dans son carnet de mecs, et sa meilleure amie l’entraîne visiter ce rayon hommes pour lui changer les idées. Pendant que Barnabé craque pour Zoé et essaie d’attirer son attention, Zoé teste un grand nombre de produits, mais ils ont tous un défaut…

Ce récit à deux voix, plus comédie romantique que roman érotique comme on a l’habitude de trouver à La Musardine, est vraiment très drôle, ne serait-ce que par son concept de départ qui, je l’avoue, m’amuse beaucoup, mais aussi par de nombreuses scènes plutôt bien trouvées. Les personnages sont attachants, à commencer par Barnabé, touchant dans son incompréhension des désirs des femmes. Mais la légèreté apparente du propos ne saurait masquer une réflexion un peu satirique sur l’état des relations amoureuses dans notre pauvre monde : non seulement nos désirs profonds et nos choix ne sont pas toujours cohérents entre eux, mais en outre, n’avons nous pas tendance à chercher l’amour comme nous achetons une voiture, en fonction de critères précis cochés sur un formulaire de recherches ? C’est ce que proposent, finalement, les sites de rencontres, dont les profils sont matérialisés ici sous forme de vitrine. Et à trop se focaliser sur certains détails, on en oublie que la rencontre amoureuse est avant tout une alchimie, qu’il n’y a jamais de critères objectifs et raisonnables pour justifier un coup de foudre, et que c’est ça la magie !

Bref, une jolie comédie romantique pas si légère que ça malgré son humour. Presque une fable…

Rayon Hommes
Camille SAFERIS
La Musardine, 2014

12 comments on “Rayon hommes, de Camille Saféris

  1. C’est original !! Enfin ce sont les hommes qui sont des objets, ça change un peu ;0)

    J'aime

  2. Ça me rappelle des souvenirs d’ado … Pour me rendre au bureau de mon oncle à Bruxelles, je devais passer par une rue où il y avait des dames derrière des vitrines … Pouah ! Ce quartier a (heureusement) été détruit.

    J'aime

  3. Des hommes en libre consommation en quelque sorte, des produits…ça nous change…

    J'aime

  4. Le nom de l’écrivain me rappelle quelque chose, chroniqueur radio ou de télé il y a quelques années, et plutôt un souvenir positif. Un roman sous forme de fable qui semble bien mériter le détour.

    J'aime

  5. Match 0

    C’est vrai que si on commence à poser des critères tels que « femme un tant soit peu cohérente et conséquente », on n’a pas fini de chercher…

    Il y en a un paquet qui sont bêtes à manger du foin, occupées de leurs bottes et leurs talons aiguilles.

    J'aime

  6. geraldinecoupsdecoeur

    Bien tentée aussi !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :