Ce n’est pas si simple – réflexion sur le romancier et ses personnages

literature

Mardi, lorsque je vous ai fait part de mon chagrin après la mort d’un de mes personnages, certains, animés de bonnes intentions somme toute parées de la logique la plus implacable, ont essayé de me consoler en me disant qu’après tout, c’était moi le chef, et que si sa mort me désespérait à ce point, je n’avais qu’à le ressusciter.

Sauf que oui, mais non. Ce n’est pas si simple.

Longtemps, je me suis gaussée sous cape des écrivains qui racontaient comment leurs personnages leur échappaient et, apparemment dotés d’une existence propre, faisaient des choses parfois inattendues, refusaient de faire ce qu’on leur demandait et faisaient des choses qu’on ne voulait pas qu’ils fassent. Bref, je trouvais un peu ridicules ces auteurs qui n’avaient aucune autorité sur les êtres qu’ils avaient créés.

Et pourtant…

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, en lisant un roman, de vous dire que la manière d’agir du personnage ne collait pas, que ce n’était pas lui, bref, que quelque chose clochait. Et bien voilà, c’est ça : l’histoire se met à clocher lorsque le romancier joue les tyrans et oblige ses personnages à aller là où ils ne veulent pas, au lieu de les laisser suivre leur petit bonhomme de chemin.

Et c’est tout à fait fascinant de les laisser faire : on les regarde agir, et il n’y a plus qu’à laisser ses doigts courir sur le clavier (où le stylo courir sur le papier, si l’on écrit à la main). Parfois, ils ont de très bonnes idées pour pimenter certaines scènes. Parfois, ils sont très agaçants, comme lorsqu’ils se disputent alors qu’on leur avait organisé une soirée romantique. Et parfois, ils décident de mourir, parce que c’était la seule issue…

16 réponses sur « Ce n’est pas si simple – réflexion sur le romancier et ses personnages »

  1. Elora

    C’est exactement ça. On a beau avoir tout planifié, avoir des fiches personnages précises, il suffit parfois d’une réplique ou d’une phrase pour que le chapitre et la suite prennent une autre tournure. J’adore quand ça arrive.

    J'aime

  2. valmleslivres

    C’est une certitude et c’est fascinant d’écouter les écrivains pour cette raison : à un moment donné, les personnages leur échappent.

    J'aime

  3. ftcolette

    Bienvenue dans mon monde. Voici des années que je me bats avec mes personnages. Les livres pratiques m’avaient quelque peu sortie de cette réalité. Mon petite dernier (celui sur lequel je travaille), j’en ai fait un blog ici sur wordpress (même fait une page pour expliquer les mêmes choses que toi!), car je voulais écrire une histoire d’amour et mon gars, au lieu de choisir une blonde pulpeuse, s’est entiché d’un autre homme… Ca fait des semaines que je fais des recherches pour essayer de m’en sortir… Ah, foutus personnages et leurs volonté de fer!

    J'aime

  4. alex

    Bien vrai !
    Un petit truc pour éviter que les personnages ne nous échappent : travailler avec des photos (acteurs, etc.). Je ne dis pas que ça marche à tous les coups, mais pour certains, ça peut aider à bien construire le personnage à l’avance puisqu’on lui donne quelque chose de concret, un caractère logique, et ça évite ce côté « ça ne sonne pas juste » qu’un lecteur peut (parfois) ressentir.
    Mais des fois, quand les personnages nous échappent, ça peut aussi donner des trucs sympas qu’on attendait pas et qui permettent de résoudre une fichue page blanche sur laquelle on stressait depuis des semaines, donc ça dépend vraiment des cas 😉

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.