Elle se fait des films

La Tendresse, de Marion Hänsel

tendresse
Je vois que tu collectionnes toujours les toiles d’araignées…

Un joli titre (qui m’a malheureusement mis la chanson du même nom de Daniel Guichard dans la tête) pour un joli film qui pose la question essentielle : que reste-t-il d’un couple quand il n’y a plus d’amour ?

Frans et Lisa sont séparés depuis 15 ans. Lorsque leur fils, moniteur de ski dans une station savoyarde, a un accident qui n’est pas couvert par l’assurance, ils prennent la route pour aller le chercher, et se redécouvrent au fil des kilomètres…

Un joli film qui porte bien son nom, tout en subtilité et en délicatesse. Pas de bluette ici, ils ne retomberont pas amoureux, mais pas non plus de règlement de comptes. Non, juste deux êtres, qui se sont aimés et qui restent malgré tout unis par ce qu’ils ont de plus cher, leur fils. Marion Hänsel parvient parfaitement à capter à la fois le lien ténu qui demeure indestructible, ce reste de tendresse, et en même temps ce qui fait que la vie les a séparés. Les petites choses reviennent vite, le temps a passé mais ils se connaissent encore tellement que c’est parfois comme si rien n’avait changé ; mais ils se redécouvrent, aussi, avec leurs nouvelles habitudes. Ils retrouvent les mêmes petites choses agaçantes chez l’autre : elle trouve qu’il conduit trop vite, il ne veut pas lui laisser le volant, il fait un détour de plusieurs kilomètres pour payer l’essence moins chère mais la station est fermée, il dit « ton fils ». Il est parfois lourd, elle est un peu trop mère-poule, mais ces personnages sont finalement très attachants.

Le film est lent, mais on ne s’ennuie pas une seconde, porté par l’optimisme qui se dégage, la justesse des sentiments et des situations, et les magnifiques paysages !

La Tendresse
Marion HANSEL
France, 2013

10 comments on “La Tendresse, de Marion Hänsel

  1. Oh, je veux le voir !

    J'aime

  2. valmleslivres

    J’ai une tendresse pour l’actrice de gauche qui me rappelle mon adolescence et Joëlle Mazart.

    J'aime

  3. Je crois qu’il me plairait beaucoup… Merci pour la découverte, je file voir la BO

    J'aime

  4. j’aime bcp Marion Hansel et le thème du film me plait….la sauce devrait prendre !

    J'aime

  5. Tiens, je ne l’ai même pas vu, celui-ci… Mais vu qu’on va au ciné en plein centre de Roubaix, tout n’est pas à l’affiche, uniquement ce qui plait au public roubaisien…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :