Elle lit des anthologies

La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’histoire

Morts stupidesPeu charitable, il faut l’admettre, ce livre a cependant le mérite de nous rappeler que l’histoire est celle des êtres humains, avec leurs faiblesse et leur fragilité : un roi de France peut se fracasser le crâne en poursuivant une catin, un roi de Suède agoniser pour avoir pris quatorze fois du dessert…

J’aime raconter cette anecdote : « Vous savez comment est mort Eschyle ? — Non ! — Assommé par une tortue ». Le tout est de garder le suspens : mais comment peut-on être assommé par une tortue ? En tout cas, c’est une mort qui vaut son pesant de cacahuètes, et j’étais très curieuse de découvrir les autres, rassemblées dans ce petit ouvrage, dont l’idée est venue aux auteurs au cours d’agapes bien arrosées. Ce qui explique tout !

Et des morts stupides dans l’histoire mondiale, il y en a. Plus ou moins stupides, atteignant une personnalité plus ou moins célèbre (à noter tout de même : très très peu de femmes, celles-ci sans doute ayant tendance à mourir moins bêtement que les autres), souvent assez consternantes il faut bien le dire. Souvent, elles ont une valeur assez morale, venant punir le pécheur par où il a péché : trop gourmand, trop libertin, trop radin, trop curieux, trop sensible (chapitre surtout dédié aux artistes), trop exposé, trop actif ou au contraire trop tranquille, trop snob. Mais il y a aussi les morts trop belles pour être vraies, et qui ne le sont d’ailleurs pas…

Alors, si on ne rit pas aux éclats (enfin, pour ma part), on sourit souvent de l’ironie parfois extraordinaire du destin de certains personnages. Car, oui, les personnes illustres peuvent mourir de façon totalement… con, il faut bien le dire, et pour certains, c’est dommage (pour d’autres, c’est un peu bien fait). On apprend ainsi beaucoup de choses sur l’histoire de France et du monde, on découvre des gens dont on n’avait jamais entendu parler, bref, on s’instruit gaiement.

Un livre parfait à picorer !

La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’histoire
David ALLIOT, Philippe CHARLIER, Olivier CHAUMELLE, Frédéric CHEF, Bruno FULIGNI, Bruno LEANDRI
Les Arènes, 2012 (Pocket, 2014)

4 comments on “La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’histoire

  1. mondedepapier

    Oh tiens pourquoi pas ! Ça pourrait me changer les idées ! Merci pour ce billet !

    J'aime

  2. Chu passée à côté de ça aussi. Je pense que ça m’aurait amusée un brin ! 🙂

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :