Je ne sais pas choisir !

café gourmand MarriottSlip ou caleçon ? Fromage ou dessert ? Blonde ou brune ? Rouge ou blanc ? Fraise ou chocolat ?

Tels sont quelques uns des sujets farfelus que je propose en colles de culture générale aux étudiants de prépa. Tous ont un point commun : ils posent le problème du choix.

Et quand je dis problème, je pèse mes mots, car pour moi, faire un choix est plus qu’un problème. Car choisir, c’est renoncer. Renoncer à toutes les autres possibilités que l’on n’aura pas élues. Et qui, pourtant, auraient peut-être été chouettes.

C’est peut-être pour ça que je ne me marie pas. Épouser un homme, c’est renoncer à tous les autres, non ? Ce qui est injuste, et comme Don Juan dans son éloge de l’inconstance, je pourrais dire « toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d’être rencontrée la première ne doit point dérober aux autres les justes prétentions qu’elles ont toutes sur nos coeurs. Pour moi, la beauté me ravit partout où je la trouve, et je cède facilement à cette douce violence dont elle nous entraîne. J’ai beau être engagé, l’amour que j’ai pour une belle n’engage point mon âme à faire injustice aux autres ».

Mais c’est pareil au restaurant : je suis plus que perplexe devant les cartes lorsqu’elles sont trop riches, et j’ai tendance à commander toujours la même chose. Et à prendre un café gourmand en dessert, comme ça je n’ai rien à sacrifier.

Du coup, j’évite autant que faire se peut de me mettre dans des positions où j’aurai à choisir entre plusieurs éventualité qui me tentent.

Mais parfois, l’univers semble conspirer pour me mettre dans des situations impossibles. Tenez, là : j’avais décidé depuis de longs mois qu’en juillet, j’irais à Bruxelles. C’était clair dans ma tête : Bruxelles. Et puis, voilà, depuis quelques semaines j’ai Londres qui s’est mis à clignoter dans ma tête et à m’envoyer plein de signes et d’appels pressants. « Viens, viens, tu as envie de me revoir. Viens, viens ».

Et du coup, je ne sais plus. Londres ou Bruxelles ? Alors, vous me direz : « Fais les deux », et c’est ce que j’avais envisagé un temps (je cherche toujours à me glisser entre les termes d’une alternative), mais comme je ne veux pas partir trop longtemps (il n’y a que pendant les vacances d’été que j’arrive à écrire correctement, et si je commence à aller par monts et par vaux je ne commencerai jamais mon deuxième roman) et que je ne veux pas être frustrée en ne faisant les choses qu’à moitié, je dois choisir.

Londres ou Bruxelles ?

Suivre ma première idée, ou me laisser porter par les signes (qui ont peut-être une raison impérieuse de m’envoyer à Londres, qui sait ?)

(Alors le premier qui dans les commentaires me dit « Amsterdam », « Budapest », « Rome », « Barcelone » ou je ne sais quelle autre ville qui pourrait me faire envie, comme l’ont fait l’autre jour certains de mes amis facebook à qui j’exposais mon dilemme, je vous préviens : je le mords !)

40 commentaires

  1. Emma C. dit :

    Tiens, on a eu le même genre de réflexions sur le choix avec Lethi avant Noël…. Et notre conclusion était que le choix n’existe pas. Évidemment, il est trop long ici pour faire la démonstration mais en gros, ne réfléchis pas au choix que tu dois faire mais laisse-toi encore guider quelques temps encore par l’alternative jusqu’à ce qu’elle meurt elle-même ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. irreguliere dit :

      Depuis que j’ai écrit l’article (j’ai pris de l’avance, comme je pars) le choix s’est imposé…

      J’aime

  2. jostein59 dit :

    En voyant le café gourmand, je dis Bruxelles. Mais Londres, on y mange de mieux en mieux.
    Choix cornélien!

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      J’avoue que la nourriture n’est pas vraiment un de mes critères de choix !

      J’aime

  3. Marion dit :

    Je connais très mal Bruxelles. Mais j’ai un amour tout particulier pour Londres. Le mieux ne serait pas de voir les événements (expositions et autres) qui se déroulent dans ces deux villes en juillet ? Et puis tu choisis ce qui te tente le plus ?

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Ah, je n’ai pas pensé à ça parce que j’ai surtout envie de faire des photos d’extérieur

      J’aime

  4. Refuser de choisir, c’est refuser de grandir. Être toujours dans « les pas de ses parents » car quand on est enfant ce sont les parent qui prennent les décisions. Tout est choix, de toute façon. Il y a les petits choix où tu ne risques rien, croissant ou chocolatine; jupe ou pantalon. Puis il y a les grands choix de la vie, mariage ou célibat, où toute ta vie est chamboulée.La question est je prends le risque ou je ne le prends pas?

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      J’avoue que ce genre d’interprétation psy me laisse perplexe… je crois plutôt que c’est une fascination créative pour les chemins qui bifurquent et les réalités alternées…

      J’aime

      1. lulabirdy dit :

        « Fascination créative pour les chemins qui bifurquent et les réalités alternées », j’aime beaucoup l’expression ! 🙂

        J’aime

  5. Titine dit :

    Je me reconnais dans ton billet, j’ai la même incapacité à choisir. Je vais donc avoir du mal à t’aider, Bruxelles est une belle ville et j’adore Londres. Sinon, je vais à Dublin cet été …. 😉

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Pas mal, Dublin, sur les trace de Joyce… un jour j’irai, c’est certain !

      J’aime

  6. Syl. dit :

    Je croyais que tu allais nous parler du café gourmand ! Lorsque j’hésite dans les desserts, je prends un assortiment de mignardises avec un café.
    Bruxelles ou Londres ? Franchement, je ne sais pas…

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Moi je crois que je sais…

      J’aime

  7. Hélène dit :

    Il faut écouter ton coeur ! Sans te connaitre, juste avec ce que tu dis, je sais déjà que tu iras à Londres 😉 Ton choix est déjà fait …

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      chuuuut ! C’est vrai que depuis que j’ai écrit l’article, mon choix s’est fait tout seul. Réponse… dimanche prochain !

      J’aime

  8. sylire dit :

    Hi, hi, j’avoue que je suis un peu comme cela moi aussi. Mais une fois que j’ai choisi, je fonce !

    J’aime

  9. Alpha dit :

    Et Paris ? Si tu viens, je t’invite ! A Bruxelles, tu serais dans les choux, et à Londres, on garde une rancune contre ceux qui viennent d’Orléans, depuis Jeanne d’Arc…

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Paris, j’y vais une fois par mois, ce n’est pas un voyage

      J’aime

      1. Alpha dit :

        Tiens, c’est marrant ! parce que moi, Orléans, j’y vais nettement moins souvent, et c’est bien toute une expédition, alors que c’est la même distance…

        Au fait, à l’une de tes prochaines fois, appelle-moi, et je t’inviterais à déguster des pâtes dans un des endroits que je préfère !

        Et sinon : suggestion de sujet de préparation pour tes collés : « Etre ou Avoir ? ».

        J’aime

        1. irreguliere dit :

          A oui, tiens, je note !

          J’aime

  10. mrspepys dit :

    Choix difficile, il est vrai. Je ne pourrai t’être d’aucune aide car, pour moi, cet été ce sera Londres ET Bruxelles…

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Rhhhhhoooooo

      J’aime

  11. Sido dit :

     » Alors Bruxelles je te la donne, mais faut le dire à personne, ça menacerait la couronne, et j’ai donné ma parole d’homme qui vaut ce qu’elle vaut !… » Bénabar.

    En même temps… Amsterdam est magique ! Et se trouver une chambre avec vue sur un canal, quoi de plus inspirant pour l’écriture ? 😉
    vivement la réponse !

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Amsterdam, je le ferai un jour, c’est sûr

      Aimé par 1 personne

  12. Liliba dit :

    hi hi j’allais dire Lille, mais ouf, j’ai lu ta dernière phrase !!!!! Cela dit, c’est sur le chemin de Londres ET de Bruxelles !!! 🙂

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      De londres pas trop

      J’aime

      1. liliba2 dit :

        Tous les chemins mènent à Lille 🙂

        J’aime

        1. irreguliere dit :

          Si on veut y aller oui 😉

          J’aime

  13. Catherine dit :

    Trop de choix tue le choix. C’est difficile d’etre indecise. Je trouve que c’est un metier a plein temps! Par contre, la ou je peux t’aider c’est…LONDRES choisi LONDRES!!!! J’adorerais avoir plus de bloggeuse dans mon pays d’adoption 😉

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      C’est un bon argument

      J’aime

  14. Fleur dit :

    Cet hiver, j’avais décidé de visiter la Russie et finalement, ce fut la Belgique…moins dépaysant et moins cher! Je crois qu’entre Londres et Bruxelles, il y a une grosse différence de prix. Je n’ai toujours pas visité Londres et j’en rêve!

    J’aime

  15. cartonsdemma dit :

    Londres bien sûr! Je m’y suis sentie tellement bien, je rêve d’y retourner!

    J’aime

  16. Soukee dit :

    L’indécision… Je connais ! Bon courage, même si manifestement pour cet été ça sera Londres. 😉

    J’aime

    1. irreguliere dit :

      Oui, c’est probable

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.