My March 2014

En mots…

Mars, le mois de la (re)naissance // Recevoir mon accréditation pour le salon du livre, et réserver mon hôtel dans la foulée : rien ne m’arrêtera plus // Home // Giboulées // Les hommes sont bizarres, quand même, parfois // Mais je les aime trop pour n’en choisir qu’un seul // Un peu de printemps dans ma maison. Des fleurs, et encore des fleurs // Une journée parfaite. Paris, un temps splendide, une magnifique balade en musique, des trains à l’heure, une Grande Librairie passionnante, des macarons : que demander de plus que cette impression, parfois, de flotter sur un nuage ? // Le sentiment que l’univers conspire pour me faire faire certaines choses. Une London Box. Alors que justement, London m’obsède un peu en ce moment. Lie back and think of England (oui, je sais, cette expression est lourdement connotée sexuellement) // Procrastination est mon nom // Cocooning // Un rêve en anglais // Un soleil qui me donne envie de conquérir le monde (et pas du tout de revenir bosser) // Musique ! // Consilio et prudentia // Le plus beau spectacle de l’année : les arbres en fleurs // Et puis le mimosa, à l’odeur si envoûtante et à la couleur ensoleillée // when the sun shines down on love // Sacrilège. Scandale. Hérésie. Mais étrangement troublant, pourtant… // Dilemme // Et c’est ainsi que les fictions naissent… // 36 ans (mais je ne les fais pas !), ça se fête. Champagne ? // Il y a des jours comme ça où heureusement que je suis de bonne composition et que je ne me formalise pas trop… // L’avantage avec les gens complètement givrés, c’est qu’ils vous donnent l’impression d’être normal // Certaines conversations qui mériteraient d’être enregistrées pour la postérité // Certains mails aussi // Lorsque mes personnages se rebellent (heureusement que je n’ai pas une âme de tyran !) // Officiellement, c’est enfin le printemps. Qui commence par un week-end qui débute dès le mercredi à midi, sous le soleil. Puis direction mon aimée : Paris // Un temps magnifique, profiter à fond de mes deux jours dans la capitale. Visiter une exposition, me poser en terrasse et prendre un coup de soleil. Et puis, l’événement de l’année : le salon du livre. De beaux moments, de belles rencontres, du champagne, une opportunité à saisir et qui je l’espère se concrétisera. Même la SNCF a fourni un effort surhumain pour s’adapter à la perfection du moment et faire partir mon train à l’heure (contrairement aux autres) // Décidément, les signes sont au bord de l’émeute. Je crois que j’ai compris, ça va, merci // De plus en plus de mal à faire le grand écart // Coup de sang. Claquer la porte qui n’y était pour rien // Alea, jacta est //

Moi, après mois - Au milieu des livres...By Moka

En images…

(oui, ce mois-ci il y a deux boards, parce qu’il y avait trop de photos pour un seul…)

Mars14

Mars141

22 commentaires

  1. Magnifiques photos. Lors de ma dernière visite parisienne, le nombre de cadenas sur le pont m’a sidéré. Et il paraît qu’ils en enlèvent régulièrement….
    Bon mois d’avril

    J'aime

  2. Je veux ce badge !!!! Ton billet me fait penser que je n’ai pas fait le mien. A vrai dire, j’ai complétement oublié et je n’ai pas envie de le faire ce soir. On verra bien si je trouve la motivation ce soir ou demain….

    J'aime

  3. j’adore ta réflexion : « L’avantage avec les gens complètement givrés, c’est qu’ils vous donnent l’impression d’être normal » car je me le dis également…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.