Elle lit des romans

Solo – Une nouvelle aventure de James Bond, par William Boyd

13444548715_7a12f964d2_oMy name is Bond. James Bond.

Toutes mes excuses aux gens qui m’ont envoyé des livres et attendent patiemment que je les lise : celui-ci a grillé toute la file d’attente. Forcément : vous l’aurez sans doute noté, je suis une grande amatrice du personnage de James Bond. J’ai vu tous les films sauf Quantum of Solace (oui, j’ai commis une erreur en écrivant que Skyfall était mon premier Daniel Craig : en tombant dessus l’autre jour par hasard, je me suis rendu compte que j’avais déjà vu Casino Royale, mais je ne m’en souvenais plus). Et j’ai lu tous les romans de Ian Fleming (bon, ok, il y a 20 ans donc mon souvenir est flou, mais je les ai lus). Alors comment résister à un nouveau Bond ?

Bond vient de fêter ses 45 ans. Sa nouvelle mission : mettre fin à une guerre civile. Une mission pour le moins vague et organisée à la va-vite… (moi je m’arrête là, car je trouve que tous les résumés trouvés ici ou là, y compris la quatrième de couverture, ont tendance à spoiler au-delà de la moitié du roman…).

Je pense qu’il doit être très difficile pour un écrivain de s’emparer d’un personnage qu’il n’a pas créé, a fortiori lorsque ce personnage est aussi mythique que l’agent 007 des services secrets de sa majesté. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que William Boyd, dans ce roman, s’en tire haut la main. L’intrigue est particulièrement bien ficelée, et tout à fait conforme à ce que l’on attend d’une aventure de Bond : un bon gros méchant (mais pas de gadgets), des personnages troubles, quelques conquêtes féminines au passage et plusieurs rebondissements (j’en ai vu venir certains, d’autres m’ont grandement surprise). Mais surtout, l’intérêt de ce roman est qu’il travaille, creuse le personnage de Bond, s’attachant à le rendre complexe et n’hésitant pas à nous en montrer les failles, un peu comme dans un roman psychologique : ce n’est pas le héros sans peur et sans reproches dont on a l’habitude dans les films (encore que la complexité du personnage dépend des acteurs, je ne reviendrai pas sur mes préférences…) : James Bond ici n’aime pas trop qu’on fête son anniversaire, il fait des cauchemars, attrape un rhume, est aveuglé par son désir de vengeance, tremble pour la femme qu’il aime, déteste le thé mais par contre boit beaucoup de whisky ; c’est d’ailleurs un des aspects que j’ai préférés dans le roman : la dimension culinaire. Je ne sais pas comment Boyd a travaillé son personnage car il ne me semble pas que la nourriture était aussi présente dans les romans de Fleming, mais là, nous apprenons tout des goûts culinaires du héros (qui mange beaucoup d’œufs brouillés et de bacon à son petit déjeuner) et même la recette de sa sauce vinaigrette.

Bref, j’ai énormément pris plaisir à lire ce roman assez cynique au final, mais qui parvient à renouveler le personnage de l’espion tout en restant fidèle à l’esprit de Fleming. Et l’avantage du roman sur les films, c’est qu’on peut imaginer James comme on veut !

Solo
William BOYD
Seuil, 2014

Pour terminer, une petite infographie rigolote sur les films :

infographie-james-bond

24 comments on “Solo – Une nouvelle aventure de James Bond, par William Boyd

  1. Je suis insensible et indifférente à 007…:)

    J'aime

  2. Ca me tente beaucoup, moi, sans vouer de passion particulière à Mister Bond (James Bond), et j’ai bien envie également de me pencher sur les romans de Ian Fleming, d’après ce que j’ai entendu Boyd en dire (à la Grande Librairie), ils sont finalement très éloignés de l’univers des films.

    J'aime

  3. ça me donne envie de lire du James Bond , merci à toi 🙂

    J'aime

  4. J’ai lu quasiment tout les livres de Boyd dont je suis une grande fan, je suis donc très intriguée de ce qu’il a bien pu faire de 007 d’autant que je ne suis pas une inconditionnelle de James Bond.

    J'aime

  5. L’auteur me plaît plus que le personnage, bien aimé, celui-ci, pourtant quand j’étais plus jeune. Il se peut que je lise ce roman si je le trouve à la Bibli.

    J'aime

  6. Tiens, c’est marrant, je me disais justement que je voulais découvrir cet auteur ! 🙂 L’Irrégulière

    J'aime

  7. Là, tu me tentes beaucoup!!

    J'aime

  8. Des mentions culinaires ? c’est le dernier argument qui me manquait pour succomber…

    J'aime

  9. J’ai été très tentée en passant devant dans la semaine… j’aime bien moi les OO7, plutôt en film mais celui-ci me tente à lire. Et du côté des James Bond, mon préféré est Pierce Brosnan, je trouve qu’il a la classe pour tenir le rôle 😉

    J'aime

  10. Cette infographie est très drôle!
    Je ne pense pas lire ce nouveau roman de W. Boyd (il y en a d’autres de cet écrivain que je voudrais lire d’abord) mais il ferait une bonne idée de cadeau.

    J'aime

  11. geraldinecoupsdecoeur

    Pas passionnée par le personnage Bond. Cela fait une éternité que je n’en n’ai pas vu d’ailleurs.
    Mais un auteur peut-il s’approprié le personnage d’autres auteurs ?

    J'aime

  12. georges

    Irrégulière,
    J’ai lu avec intérêt le commentaire de James BOND dont je suis un inconditionnel du personnage, avec ses enquêtes, son matériel ultra sophistiqué, les créatures de rêves qu’il rencontre, les voitures qu’il conduit, tout ce que j’aime et mon préféré depuis le début est le seul, l’unique, l’irremplaçable en un mot: Sean CONNERY.
    Georges

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :