Elle regarde la télé

Marjorie – le droit au bonheur, d’Ivan Calbérac

Marjorie le droit au bonheur France 2Ce soir, France 2 propose une nouvelle fiction : Marjorie, fiction que j’ai eu la chance de pouvoir regarder en avant-première (sinon je ne pourrais pas vous en parler, n’est-ce pas).

Marjorie est psy en entreprise — une entreprise qui ne brille pas par l’humanité de son management. Ecoeurée de ne pas être prise au sérieux et de ne servir à rien, elle démissionne sur un coup de tête, et décide un peu par hasard de s’improviser coach en relations amoureuses pour aider Jean.

Alors Marjorie qui donne des conseils en matière de relations amoureuses, c’est un peu Rousseau qui écrit un traité d’éducation alors qu’il a abandonné ses enfants à l’assistance publique : a priori, on ne peut pas dire qu’elle soit spécialement la mieux placée pour aider les autres à rencontrer l’âme-soeur. Et pourtant, ça fonctionne pas mal tant le personnage principal est attachant. Marjorie, c’est une femme comme nous : elle s’obstine a mettre des chaussures qui lui font mal parce qu’elle les adore, se déstresse en faisant du yoga mais n’est pas très douée, a le béguin pour l’homme qu’il ne faut pas. Surtout, elle est un peu fofolle, terriblement maladroite, mais profondément honnête et droite, et son énergie fait des miracles.

Du coup, on obtient une vraie comédie, drôle (il y a vraiment des scènes exceptionnelles) et tendre, parfois mélancolique, proposant des personnages attachants que l’on aura plaisir, pour certains, à retrouver. Mention spéciale pour Patrick Chesnais, excellent en dépressif misanthrope, qui parvient à rendre son personnage à la fois amusant et extrêmement touchant. J’avoue aussi une faiblesse pour François Vincentelli, comme toujours délicieusement craquant.

Je suis un peu moins convaincue néanmoins par le côté « psy » parfois un peu trop appuyé. Bon, pour être honnête, je suis plus que méfiante à l’égard des psys, et là on a parfois l’impression que la thérapie résout tout comme une sorte de baguette magique. Si c’était le cas, ça se saurait, et je pense que la série gagnerait à gommer un peu cet aspect là.

Reste que nous avons là une honnête fiction sur la complexité des relations amoureuses dans notre monde contemporain, les difficultés de la reconstruction et de la résilience, dont j’espère qu’elle aura le succès qu’elle mérite, car un peu d’optimisme, ça ne fait pas de mal !

Marjorie – Le droit au bonheur
Ecrit et réalisé par Ivan CALBERAC
France 2
26 mars 2014 à 20h45

8 comments on “Marjorie – le droit au bonheur, d’Ivan Calbérac

  1. Pour passer un bon moment, je le note, je regarde presque jamais les téléfilms. Chesnais joue bien, mais comme il n’articule pas j’ai du mal à le comprendre (un mot sur trois!!) 🙂

    J'aime

  2. de Mérignac

    à cause de son …………….dentier !!!

    J'aime

  3. Je suis en train de regarder !!!!! Très sympa et je trouve Chesnais parfait dans ce rôle. L’actrice je ne la connais pas mais effectivement on en ferait bien une bonne copine

    J'aime

  4. J’ai regardé ce premier épisode et c’était plutôt sympa et drôle 🙂

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :