Elle se promène

Papier glacé. Un siècle de photographie de mode chez Condé-Nast, au musée Galliera

38617c1122106967c027c7f709d09d00Malgré la légère déception que m’avait occasionné l’exposition consacrée à Alaïa, je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette exhibition consacrée à la photographie dans les magazines de mode : ces magazines, je les collectionne (j’en ai qui datent du début du XXème siècle auxquels je tiens évidemment beaucoup), et j’ai une affection particulière pour les luxueuses publications Condé-Nast, Vogue et Vanity Fair en tête.

Cette exposition puise dans les archives de Condé Nast New York, Paris, Milan et Londres, pour réunir cent cinquante tirages, pour la plupart originaux, des plus grands photographes de mode de 1918 à nos jours : Edward Steichen, George Hoyningen-Huene, Horst P. Horst, Cecil Beaton, Erwin Blumenfeld, Irving Penn, Guy Bourdin, William Klein, David Bailey, Helmut Newton, Bruce Weber, Peter Lindbergh, Steven Meisel, Inez van Lamsweerde & Vinoodh, Matadin, Miles Aldridge, Mario Testino… autant de noms qui font rêver les amatrices de clichés chics et glamour, mais aussi plus généralement les amateurs de photographie : les clichés proposés sont, plus que de simples photographies de mode, de véritables oeuvres d’art.

L’exposition est organisée de manière thématique : décors ( les photographes soulignent l’idée que la mode est synonyme de luxe en faisant poser les mannequins dans des intérieurs richement aménagés ou le cadre d’architectures classiques), fictions ( séduire le lecteur en le faisant pénétrer dans un univers onirique, résultats de mises en scène soignées), extérieur rue, silhouettes, natures mortes, éloge du corps, portraits. Cette organisation souligne les filiations, les influences et l’émulation entre les photographes. Sous vitrine, les vêtements issus des collections du Palais Galliera font écho aux images. Dans les salons de lecture, les magazines exposés et les écrans permettent de « feuilleter » les sujets marquants d’un siècle de publication, notamment en mettant en valeur la construction des séries. Enfin, la projection de films récents, aujourd’hui diffusés sur Internet et constituant le making of des séries, témoigne du futur possible de la photographie, au-delà du papier glacé.

C’est une exposition vraiment passionnante, dans laquelle j’ai pris un plaisir fou à circuler et à rêver, grâce à une scénographie claire et aérée. J’ai en outre eu la chance de tomber, au détour d’une vitrine, sur Olivier Saillard himself, qui effectuait une visite guidée de l’exposition à un journaliste de radio. Comme je suis une fille bien élevée, je n’ai pas osé aller lui parler, ni même le suivre à la trace (je n’ai pas fait d’études de filature discrète), mais j’ai néanmoins tendu l’oreille pour écouter ses explications éclairantes.

Une très belle exposition, à ne pas manquer !

Papier glacé. Un siècle de photographie de mode chez Condé-Nast
Commissariat : Nathalie Herschdorfer et Sylvie Lécallier
Scénographie : Julie Boidin
Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
10, av. Pierre Ier de Serbie 75116 Paris
Jusqu’au 25 mai

 

13 comments on “Papier glacé. Un siècle de photographie de mode chez Condé-Nast, au musée Galliera

  1. Quand j’ai repéré cette exposition, j’ai tout de suite envoyé l’information à ma fille. Ravie, elle s’y précipitera dès la fin de ses concours. Comme toi, elle a des centaines de revues et espère pouvoir travailler dans le domaine de la Mode. Je lui envoie le lien de ton article.

    J'aime

  2. pralineries

    J’y ai fait un saut cette semaine. Moins dingue de mode que toi, j’ai tout de même apprécié cette expo.

    J'aime

  3. Je pense que je vais aller y faire un saut le week end prochain. Le thème de cette expo me tente à fond!

    J'aime

  4. Cette expo était faite pour toi !
    Je regrette de ne pas aller à Paris prochainement.

    J'aime

  5. geraldinecoupsdecoeur

    Dommage, je n’ai pas de voyage prévu sur Paris avant…. une éternité ! Car voilà une expo qui me tenterait bien !

    J'aime

  6. Expo prévue dans mes tablettes, il faut juste que je trouve le temps d’y aller. Même passion que toi 🙂

    J'aime

  7. Ping : L’Etat du ciel – Partie 1 au Palais de Tokyo | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :