Elle lit Elle lit des BD Elle lit en numérique

Les derniers jours de Stephan Zweig, de Guillaume Sorel et Laurent Seksik

photo (1)Vos livres sont comme des diamants éternels… Vos livres nous parlent et vos livres nous racontent… Vos livres ont la splendeur des âmes pures… Vos livres sont comme la prière des hommes…

Cela faisait quelque temps que, pour des raisons pratiques, j’avais envie de tester la lecture de BD sur tablette. J’avais aussi très envie de découvrir ce titre racontant les derniers jours d’un des écrivains qui m’émeuvent le plus profondément, Stephan Zweig, donc chaque texte résonne en moi de manière particulière. J’ai donc décidé de faire d’une pierre deux coups…

Fuyant l’Autriche alliée des nazis Stefan Zweig arrive au Brésil avec sa jeune épouse. Cela pourrait être le Paradis, Zweig doit commencer sa biographie de Balzac et continuer la rédaction de ses mémoires, Le monde d’hier, Mais les nouvelles de la guerre ne sont pas bonnes et Zweig se persuade que la défaite des alliés est proche. Son désespoir inquiète sa femme. Elle ne sait pas encore à quel point l’écrivain perd inexorablement l’envie de vivre…

Profondément mélancolique et désenchanté, cet album met en scène l’écroulement d’un monde, celui d’hier, celui de l’espoir, celui d’un écrivain qui ne sait plus où il va. Les oeuvres de l’auteur autrichien affleurent à chaque planche, que ce soit de manière implicite, comme au début sur le bateau avec Le Joueur d’échecou de manière explicite, comme les multiples références au Kleist qui semble comme une préfiguration du destin de son auteur. Comment ne pas être envoûté, subjugué, charmé, conquis par ce petit bijou de BD, qui est aussi une histoire d’amour absolue, et qui jouit à la fois d’un scénario impeccable et d’un graphisme absolument sublime, qui fait penser à de véritables aquarelles ? En tout cas, je suis totalement cueillie et je garde cette merveille précieusement.

Quant à l’expérience de lecture sur tablette… les puristes vont hurler, mais personnellement, si les pages ne sont pas toujours extrêmement pratiques à tourner, je trouve que c’est tout de même globalement une expérience réussie, et ce d’autant que le prix est tout de même plutôt avantageux (même si ça dépend des éditeurs). Donc je signe, peut-être que du coup je lirai plus de BD !

Les derniers jours de Stephan Zweig
Guillaume SOREL et Laurent SEKSIK
Casterman, 2012

Logo BD Mango NoirBy Mango

27 comments on “Les derniers jours de Stephan Zweig, de Guillaume Sorel et Laurent Seksik

  1. Très bel album et un coup de coeur ! La fin est superbe.

    J'aime

  2. valmleslivres

    Il me tente aussi. La lecture sur tablette,je vais tenter dès aujourd’hui. Par contre, la lecture de BD sur tablette ne me tente pas.

    J'aime

  3. J’avais adoré ! Par contre la lecture de BD sur tablette je n’ai pas encore essayé !

    J'aime

  4. La lecture de BD sur tablette, j’avoue que je reste sceptique pour l’instant… Par contre, j’ai découvert le trait de Sorel il y a peu et je suis complètement fan…! Il me le faut !

    J'aime

  5. Tu me tentes mais en version papier !
    J’ai vu la pièce avec Patrick Timsitt et Elsa Zilberstein, mais ne suis pas arrivée à entrer dans le livre, alors en BD, je tenterai l’expérience, je n’ai jamais lu de BD depuis Astérix et Lucky Luke dans ma jeunesse !!!
    Merci de cette idée là*
    Anne

    J'aime

  6. mondedepapier

    J’avais littéralement adoré cette BD alors même que je suis très difficile dans ce domaine. J’appréhende donc un peu sa lecture sur tablette (même si la lecture sur tablette en règle générale, j’adhère complètement) ! Ce fut en tout cas un très beau moment de lecture.

    J'aime

  7. J’avais adoré cette BD ! Un très beau souvenir de lecture !

    J'aime

  8. Une BD coup de coeur, des textes et des dessins magnifiques.
    http://aumilieudeslivres.wordpress.com/2013/07/24/les-derniers-jours-de-stefan-zweig-sorel-et-seksik/
    En revanche, la tablette, non merci !

    J'aime

  9. Il est chez moi, toujours pas lu…

    J'aime

  10. je crois que je vais finir par me laisser tenter également! bonne soirée!

    J'aime

  11. Je ne savais pas qu’on pouvait lire des BD sur tablette ! j’en apprends une bonne !
    J’ai lu le roman récemment, les personnages m’ont quelque peu déroutée. Mais je lirais bien la BD pour le plaisir visuel !

    J'aime

  12. Je ne sais pas si j’aimerai lire une BD sur une tablette mais cela vaudrait le coup d’essayer.
    j’ai adoré cet album, cela va sans dire

    J'aime

  13. Ah Sorel, quel génie ! Mais je crois que je pourrais jamais lire une BD sur tablette, j’ai un rapport trop intime avec les albums papier.

    J'aime

  14. Miss Alfie

    Une BD qui m’avait incité à lire Zweig après…
    Quant à la lecture BD sur tablette, je suis très attachée au format classique, aux albums BD. Autant j’envisage sérieusement d’y passer pour les romans, autant je préfère continuer à aller voir notre dealer de BD… Qui en plus sait largement remercier ses clients de leur fidélité !

    J'aime

  15. Ping : Les derniers jours de Stefan Zweig | Thé, lectures et macarons

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :