Elle se fait des films

The Reader, de Stephen Daldry

EB02FEABA6A6468A883366E9FBA5A98E

En Allemagne de l’Ouest, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un adolescent, Michael Berg, fait par hasard la connaissance de Hanna, une femme de trente-cinq ans. Ils deviennent amant, et pendant plusieurs mois, Michael rejoint Hanna chez elle tous les jours, en secret. L’un de leurs jeux consiste à ce qu’il lui fasse la lecture. Mais un jour, Hanna disparaît subitement sans laisser de trace, laissant Michael le coeur brisé. Huit ans plus tard, devenu étudiant en droit, Michael assiste aux procès des crimes de guerre Nazi. Il y retrouve Hanna… sur le banc des accusés.

Ma lecture du roman éponyme de Bernard Schlink remontant à un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (j’exagère à peine : je l’ai lu totalement par hasard à sa sortie en 1996), je ne peux pas comparer, donc je ne m’étendrai pas sur le sujet. Centrons-nous donc sur ce film, dont j’attendais beaucoup : le réalisateur d’un de mes fils cultes, un de mes acteurs chouchou (Ralph Fiennes, qui malheureusement ne vieillit pas aussi bien que le bon vin), une critique unanime, une multitude de nominations prestigieuses. J’attendais donc, pour le moins, un chef-d’oeuvre. Et je me suis ennuyée comme ce n’est pas permis : j’ai trouvé ça d’une lenteur insoutenable. Oh, évidemment, les thèmes sont intéressants : l’analphabétisme, les crimes de guerre et la question de la responsabilité/culpabilité aussi, mais ça ne m’a pas parlé. En fait, je n’ai aimé que le début, les scènes jouant sur le haut potentiel érotique de la lecture. Donc voilà, bof quoi, d’autant que je ne trouve pas Kate Winslet si exceptionnelle que ça. Mais je me demande si le roman ne m’avait pas fait le même effet…

The Reader
Stephen DALDRY
Etats-Unis, 2008

 

14 comments on “The Reader, de Stephen Daldry

  1. Le roman m’avait bouleversée comme rarement et le film avait confirmé ce coup de coeur !

    J'aime

  2. C’est dommage, l’histoire a l’air intéressante!

    J'aime

  3. J’étais tombée sur le film par hasard, sans avoir lu aucune critique et il m’avait bouleversée aussi. Je me suis bien sûr précipitée sur le livre et j’ai retrouvé les émotions que j’avais ressenties. J’ai surtout été intéressée par la dualité des sentiments du personnage: cet amour inconditionnel qu’il voue à cette femme et ce qu’il ressent face à l’horreur des actions qu’elle a pu commettre. C’est une histoire qui peut être lue à plein de niveaux différents, très enrichissante 🙂

    J'aime

  4. Le roman est sublime 🙂

    J'aime

  5. valmleslivres

    Tu veux dire que tu ne la trouves pas exceptionnelle dans ce rôle ou en général?

    J'aime

  6. Je l’ai vu : super ! Et fifille one avait lu le roman en Seconde ou en Troisième.

    J'aime

  7. J’ai autant aimé le livre que le film… Dommage pour toi.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :