Elle lit Elle lit des romans

Londres par hasard, d’Eva Rice

12012357864_81c57e7f3d_o« Idylle », dis-je, sur un ton ridiculement enthousiaste, comme s’il s’agissait d’une destination de vacances. « Oh, oui, j’ai entendu parler d’Idylle — il paraît que c’est un endroit merveilleux à cette période de l’année ! »

Tara Jupp, la narratrice, est âgée d’à peine dix ans lorsque sa mère meurt, et c’est donc son père, un pasteur sévère et craint de tous mais finalement au grand coeur, qui l’élève, ainsi que ses nombreux frères et soeurs. Dotée d’une voix extraordinaire, elle est repérée par un producteur de disques lors d’un mariage, et c’est ainsi qu’à 17 ans elle se retrouve à Londres pour enregistrer un disque, accompagnée par sa soeur Lucy…

Voilà un bien joli roman, très distrayant et qui se lit beaucoup plus rapidement que le laisserait supposer son allure volumineuse. Il nous entraîne, à la suite de Tara, dans le swinging London et ressuscite une époque et un lieu où l’alcool coule à flots, où les cigarettes se consument, où tout semble possible et notamment l’amour, où circulent une énergie et une magie absolue. Tara est une héroïne très attachante, que l’on voit avec plaisir se métamorphoser, s’affirmer, devenir une femme, une adulte qui sait ce qu’elle veut.

J’ai donc plutôt apprécié ce roman, mais j’ai trouvé que le début traînait un peu en longueur : j’étais pressée d’arriver à Londres, partie que j’ai vraiment beaucoup aimée et que j’aurais voulu voir développée plus avant, alors qu’honnêtement la vie des personnages au fin fond de la Cornouailles ne m’a pas plus emballée que ça. Mais bon, c’est tout à fait personnel, j’en ai conscience…

A noter que ce roman est plus ou moins une suite de L’Amour comme par hasard publié en 2007 chez Flammarion. Je ne l’ai pas lu, et ce n’est absolument pas gênant !

Londres par hasard
Eva RICE
BakerStreet, 2013

 

13 comments on “Londres par hasard, d’Eva Rice

  1. ça pourrait m’intéresser, ne ce serait que pour l’époque de l’histoire (les années 60 c’est ça?)

    J'aime

  2. Cap-Ferret par hasard ?

    J'aime

  3. Je suis en train de le lire, après avoir beaucoup aimé « l’amour comme par hasard »… je passe vite sur ton billet même si je suis déjà persuadée que ce deuxième opus est moins bon… à suivre.

    J'aime

  4. Et moi, j’ai toujours « L’amour comme par hasard » dans ma PAL. J’ai l’impression que je ne viendrai jamais à bout de cette pile !!!!

    J'aime

  5. Voilà un roman qui pourrait me plaire !

    J'aime

  6. pralineries

    L’Amour comme par hasard m’avait bien plu mais je te sens à demi enthousiaste sur ce roman : le côté mise en route laborieuse ne m’encourage pas spécialement à le noter.

    J'aime

  7. J’ai bien aimé l’atmosphère sixites, mais ce que tu pointes est vrai. Ca reste néanmoins un roman distrayant !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :