Elle lit des nouvelles Elle lit en numérique

Un monde idéal où c’est la fin, de J Heska

10207696796_26a06af470_o

 

Une infinité de possibilités dans une infinités d’univers, telles sont les propriétés du multivers. Ce qui veut dire que la fin du monde a déjà eu lieu des milliards de fois dans des milliards d’univers différents pour des milliards de raisons différentes. Ne reste plus qu’à trouver la nôtre.

La fin du monde arrivera bien un jour, c’est une certitude. Mais comment ? Là est toute la question. Prenant acte de la théorie des réalités alternatives et des mondes parallèles et jouant avec la physique quantique, J Heska propose une multitude de versions de l’Apocalypse, toutes plus déjantées les unes que les autres. Virus, invasions de zombies, déferlement de magie, extra-terrestres jouant à des jeux de simulation, attaques de poireaux transgéniques, tout est bon pour mettre fin au monde tel que nous le connaissons. C’est parfois drôle, toujours débordant d’imagination, cela laisse souvent perplexe, mêlant la science-fiction, l’anticipation, la dystopie, le fantastique, le merveilleux, l’horreur dans une joyeuse débauche de références hétéroclites, d’Asimov à Harry Potter en passant par Matrix, Stargate SG1, Buffy contre les vampires, François Pignon et Bernard Werber (et d’autres certainement que je n’ai pas vues). Parfois on se croirait dans la pastille « Pendant ce temps » de Canal+ tant c’est délicieusement absurde et décalé (et parfois effrayant, comme dans cette histoire où des robots arrachent les bras à tout contrevenant ne respectant pas les lois de la dictature écologique).

Bref, un joyeux bordel assez jouissif et amusant, qui permet de passer un bon moment !

Un monde idéal où c’est la fin
J HESKA
Seconde Chance, 2013

5 comments on “Un monde idéal où c’est la fin, de J Heska

  1. Passer un bon moment, voilà l’essentiel pour moi en ce moment, alors je note. Bises et bon week-end

    J'aime

  2. mesimaginaires41

    J’ai lu pas mal de romans sur la fin du monde mais jamais organisée par des poireaux transgéniques…

    J'aime

  3. Ah ah ! Il faut que je me procure celui là ! C’est tout à fait le genre de lecture qui pourrait me plaire !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :