Roman d’horreur, d’Arthur Ténor

9759468035_a9441a9477_o
N’empêche, ça doit provoquer une sacrée poussée d’adrénaline d’aller là-dedans, de nuit évidemment, et de se faire courser par des fantômes.

Les ados aiment bien avoir peur, c’est connu, et c’est pour cela que c’est souvent à cet âge que l’on regarde avec délices les films d’horreur plus ou moins réussis. Même si j’ai depuis longtemps abandonné ce genre cinématographique, je me souviens que j’aimais bien, à l’occasion, être terrifiée par Freddy ou L’Exorciste (aujourd’hui, je n’aime plus trop être terrifiée). Aujourd’hui, les éditions Scrineo proposent une nouvelle série de thrillers pour ados (12 ans et +) qui reprend avec humour tous les codes des récits d’épouvante pour vous faire frémir de peur, et le premier à se lancer n’est autre qu’Arthur Ténor, que j’avais découvert avec plaisir à l’occasion de la sortie des Fabuleux.

Après une soirée « film d’horreur » plus drôle que terrifiante, trois ados, Valentin, Cédric et Zoéline, décident de se rendre dans une maison que l’on dit hantée, depuis qu’un père aurait assassiné sa femme et ses trois enfants avant de se pendre dans la cage d’escalier…

De temps en temps, se plonger dans une lecture à destination des plus jeunes est une expérience amusante, et je n’ai pas boudé mon plaisir sur ce coup là : mélange de Sixième Sens et de Shining avec un peu de Scream, ce roman, plutôt bien mené, se lit facilement, même si j’ai trouvé le début un peu lent. Cela ne fait pas très peur (en tout cas aux adultes), mais les ingrédients essentiels du genre sont bien là, les personnages sont sympathiques et l’ambiance bien rendue. Je n’ai pas été, néanmoins, aussi séduite que par Les Fabuleux, que j’ai trouvé plus abouti, mais c’est un bon roman qui séduira, je pense, les jeunes amateurs de frissons.

En fin d’ouvrage, on trouve en bonus un développement de Mélody Mouret qui présente les plus grands films d’horreur. Je ne suis pas complètement d’accord avec la sélection, mais l’exercice a le mérite de faire connaître quelques grands films.

Roman d’horreur
Arthur TENOR
Scrineo jeunesse, 2013

logorl2013
8/12 (jeunesse)
by Hérisson

Pour rester dans l’ambiance du thriller, les éditions Scrineo organisent un concours de photo sur le thème de l’épouvante : envoyez-leur vos meilleures photos à l’adresse  jeu@scrineo.fr avant le 31 octobre 2013. Les photos seront publiées sur le blog dédié au concours et les réseaux sociaux de Scrineo. Elles seront soumises au vote des internautes qui seront invités à « aimer » celles qu’ils préfèrent afin de définir 10 finalistes. À l’issue de cette sélection, les membres du jury délibéreront et classeront des finalistes pour désigner l’ordre des gagnants.

Petit rappel des règles du concours :

Sont bien entendu interdites les photos incluant les dimensions suivantes : violence, sexualité ou racisme. Les sujets figurants sur la photo devront être consentants à la diffusion de celle-ci sur les réseaux sociaux.

Les travaux collectifs ne sont pas acceptés, mais les photos peuvent être retravaillées à l’aide des logiciels de travail sur image.

 Parmi les lots à gagner :

–          un pack « Aventures et Sports insolites » (à faire dans toute la France) ;

–          une visite au Manoir de Paris ;

–          une découverte des Catacombes de Paris ;

–          une visite du Cimetière du Père Lachaise;

–          des livres et des marque-pages.

Les membres du jury :

Arthur Ténor, écrivain spécialisé dans la jeunesse, et auteur de Roman d’Horreur.

Eric Boisset, auteur d’une quinzaine de romans et connu pour ses publications jeunesse, dont Le Grimoire d’Arkandias (Prix PEEP 1997 – Prix des Incorruptibles 1998 – Prix des Dévoreurs de Livres 1999).

Fabrice Colin, écrivain français connu par ses textes relevant des littératures de l’Imaginaire, fantasy et SF. Il est aussi l’auteur de romans pour adultes, de romans pour la jeunesse et de plusieurs nouvelles.

Adil Houti, créateur du Manoir de Paris, nouveau site d’animation, entre le parc d’attraction et le musée, qui fait revivre 17 légendes parisiennes.

Virginie Sallé, libraire à La Librairie Louise Titi (Larmor Plage) et co-organisatrice du Salon du polarLarmor aux trousses

Laurence Tutello, libraire à La Librairie Le Chat Pitre (Paris 14e) et présidente de l’Association des Librairies Spécialisées Jeunesse.

 

Pour plus d’informations sur le concours, consultez le blog dédié: http://romandhorreurconcours.wordpress.com

5 réponses sur « Roman d’horreur, d’Arthur Ténor »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.