Elle lit des romans

Les Heures souterraines, de Delphine de Vigan

9436261026_892cb669e2_o
Mais les gens désespérés ne se rencontrent pas. Ou peut-être au cinéma. Dans la vraie vie, ils se croisent, s’effleurent, se percutent. Et souvent se repoussent, comme les pôles identiques de deux aimants.

 

Une journée, le 20 mai. Une ville, Paris. Deux êtres en errance, deux destins parallèles qui se croiseront peut-être. Mathilde, qui depuis huit mois subit le harcèlement moral de son supérieur, et est au bord de craquer. Thibault, un médecin qui vient de quitter Lila, qui ne l’aimait pas comme il l’aimait.

Delphine de Vigan est de ces auteurs qui n’apaisent pas et dont les romans percutent le lecteur comme un coup de poing, et le laissent sans espoir. Ce roman fait véritablement froid dans le dos : d’emblée on se retrouve plongé dans un univers sombre, angoissant, celui où l’on est prêt à se raccrocher à n’importe quoi pour survivre et entrevoir une petite lueur d’espoir au fond du couloir sombre que sont les jours qui passent et se ressemblent dans la souffrance qu’ils portent. Une voyante. Une carte jeu de World of Warcraft. Le caractère resserré de l’espace-temps permet la cristallisation des émotions, notamment sur Mathilde puisque Thibault sert surtout de contrepoint, et moins de pages lui sont consacrées. La mécanique silencieuse et implacable du harcèlement moral est parfaitement décrite, extrêmement réaliste, les mots font mouche et sonnent juste pour donner toute l’ampleur de cette jungle urbaine qui broie de l’humain.

Un roman fort, émotionnellement violent comme le sont les situations, bouleversant, mais nécessaire.

Les Heures souterraines
Delphine de VIGAN
Lattès, 2009 (Livre de Poche, 2011)

Lu aussi par Antigone, Sylire, Noukette, Géraldine, Sandrine, Saxaoul, Clara

33 comments on “Les Heures souterraines, de Delphine de Vigan

  1. Je dois vraiment lire De Vigan ! Un de ses livres m’attend sur ma PAL !

    J'aime

  2. Delphine de Vigan dénonce le harcèlement au travail au moyen de la fiction et c’est une bonne chose ! Il FAUT le faire car c’est de plus en plus courant dans la société d’aujourd’hui.

    J'aime

  3. J’avais vraiment beaucoup aimé ce roman. Je dois dire que jusqu’ici De Vigan ne m’a jamais déçue. Prochainement, je vais m’attaquer à Jours sans faim (je crois que c’est le bon titre mais j’ai un doute tout à coup…)

    J'aime

  4. J’adore Delphine de Vigan et pour l’instant celui ci reste mon préféré !

    J'aime

  5. Je l’ai lu il y a quelques mois et j’ai eu la chance de rencontrer Delphine de Vigan (je vous invite si vous le voulez à lire ma note à ce sujet…;)) et elle dit que c’est le seul livre dont elle était à peu près contente et en lequel elle croyait quand elle l’a terminée. « La roue tourne comme le bas des robes à fleurs » est mon extrait favori de ce livre. Bcp bcp de talent.

    J'aime

  6. sujet fort, mais le roman ne m’a pas marqué du tout… j’ai même eu du mal à accrocher, surtout au personnage masculin !

    J'aime

  7. Je suis Moka, toujours pas lu cette auteure. Il va pourtant bien falloir que je la découvre un jour !

    J'aime

  8. Ce que j’ai lu de De Vigan m’a vraiment plu alors je lirai celui-ci certainement aussi

    J'aime

  9. Un roman électrochoc pour moi !

    J'aime

  10. Un roman très très vrai en plus dans les mécanismes qu’il décrit.

    J'aime

  11. geraldinecoupsdecoeur

    Bouleversant. En plus, j’avais retrouvé dans ce livre quelques situations vécues lors d’un licenciement abusif acharné.

    J'aime

  12. Pas aussi bouleversant que rien ne s’oppose à la nuit mais un roman qui m’a touché !

    J'aime

  13. Depuis cette lecture, je me dis qu’il faut que je continue à la découvrir… C’est un grand pas parce que j’avais inexplicablement un gros a priori sur cette auteure avant.

    J'aime

  14. j’avais adoré. Scotchée et bouleversée!

    J'aime

  15. Oui, j’ai beaucoup aimé aussi ce bouquin !

    J'aime

  16. Je l’ajoute à ma LAL!

    J'aime

  17. Ping : Alice ou le choix des armes, de Stéphanie Chaillou | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :