ROME

 

Alea jacta est !

C’est l’été, c’est séries télé ! Et c’est donc comme ça que, mille ans après tout le monde, je découvre enfin cette production de grande envergure sur une époque qui m’a toujours fascinée, celle de l’empire romain.

Le premier épisode commence alors que César vient de remporter la bataille d’Alesia et apprend la mort de Julia, sa fille, qui était aussi l’épouse de Pompée. Adulé par ses soldats, César suscite la haine des patriciens du Sénat, qui cherchent à le faire tomber et mettent rapidement Pompée de leur côté. C’est le début de la fin pour la République romaine, puisque César refuse de se laisser faire et se met en marche pour Rome avec l’une de ses légions. Cette légion, la treizième, est celle à laquelle appartiennent Titus Pullo et Lucius Vorenus, qui se retrouvent au coeur des événements…

Cette série est vraiment de très grande qualité, bien faite, réaliste et plutôt respectueuse dans l’ensemble de la vérité historique, même si quelques entorses sont nécessaires parfois. C’est assez violent dans l’ensemble, il faut bien l’avouer — enfin, on va dire que c’est « épique ». J’ai eu un peu de mal au début avec le foisonnement des personnages, et puis, j’ai fini par m’y retrouver, choisissant rapidement mon camp : César m’a toujours fascinée, j’ai une faiblesse certaine pour Marc-Antoine ainsi que pour Titus Pullo ; d’autres personnages en revanche me mettent hors de moi : Atia pour commencer qui est vraiment une sale bitch, Octave mais ça c’est parce que je n’aime pas Octave, dans la série pour l’instant il n’a pas fait grand chose, et Lucius Vorenus que je trouve assez peu sympathique. La palme du grand guignol revient enfin à Caton, vieillard geignard et ridicule. Mais bon, je n’aime pas Caton. Je n’aime pas les stoïciens (qui s’en serait douté ?).

Bref, une vraie bonne série, où s’épanouissent à loisir trahisons, complots, manigances et intrigues en tout genre. Celà dit, cela manque un peu de sexe pour être au niveau de Borgia.

10 comments on “Rome

  1. Oh, dans mon souvenir, des scènes de sexe, tu ne devrais pas en manquer par la suite. J’aimais bien Marc-Antoine au début, mais c’est quand même le pire acteur du monde. C’est surtout Cicéron qui me sortait par les yeux. Et Vorenus n’est pas du tout télégénique. Bref. Sinon, ça vaut plutôt le détour !

    J'aime

  2. J’adore cette série. Je ne sais pas où tu en es mais effectivement il y a pas mal de sexe dans cette série. J’ai le souvenir d’un cadeau enrubanné assez particulier :p

    J'aime

  3. Oh je crois même que les petits Borgia envisageront les affaires de « cœur » très différemment après avoir vu Rome! C’est une série magistrale qui a relancé la mode de la série historique à la télévision… Lucius Vorenus sera très surprenant. On en reparle à la fin de la saison?

    J'aime

  4. J’avais dit que je testerai. A l’occasion, pourquoi pas ?

    J'aime

  5. le sexe n’est pourtant pas absent dans cette série, je me demande ce que ça peut donner chez les Borgias, d’après ce que tu dis.
    hormis cela, une série qui était très bien faite je trouve ! et moi aussi, j’ai un faible pour Titus Pullo, mon préféré sur les deux saisons !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :