En mots…

« En juin, fais-toi du bien » (je sais, la rime n’est pas terrible mais j’ai fait ce que j’ai pu) // Un peu de ciel bleu et quelques rayons de soleil. Il n’en fallait pas plus pour retrouver un semblant d’énergie, malgré un rhume carabiné, comme on dit // Faire du rangement par le vide. Me résoudre à jeter les choses au lieu de les accumuler, par sentimentalisme ou parce que « ça peut toujours servir ». Le fait est, ça ne sert jamais, ça encombre, l’espace physique mais aussi l’espace mental. Épurer. // Ceci n’est pas valable pour les livres. // Enfin si, certains. Me débarrasser de tous mes manuels et livres de collège, qui seront bien mieux au Cameroun qu’à prendre la poussière et de la place dans mon placard // Un message adorable qui fait énormément plaisir. Merci monsieur J // Enfin les sandales et les robes légères // Un an. Parfois le temps qui passe n’efface rien. Il y a des gens qui nous manqueront éternellement, sans doute… mais me dire que tu existes quelque part sur cette planète suffit presque // De l’orage dans l’air, au sens propre comme au figuré // Plus qu’une semaine de cours // Dimanche soir caricatural : chick litt, manucure et glace au beurre de cacahuète // Il y a des jours où il vaudrait mieux rester sous la couette // Entre désœuvrement et agacement, un mois qui file vers l’été et la légèreté // Paris sous une pluie diluvienne, on aurait dit que j’avais été plongée dans une bassine. // Puis Paris sous le soleil. Baguenauder un peu après mes corrections // Des macarons Pierre Hermé pour changer un peu de Ladurée // Une révolte en marche. Au coeur de la tempête médiatique // Une cruche cassée. C’est con, je l’aimais bien // Beaucoup de fatigue et d’agacement. Les vacances commencent à devenir indispensables // Une lecture stimulante // Des tomates qui poussent…

Moi, après mois - Au milieu des livres...

Sur une idée originale de Moka

En images…

june13

11 comments on “My June 2013

  1. je suis pareille, une  » je garde parce que « ça peut toujours servir ». » Bon mais j’ai pris sur moi et débarrasser de mon armoire des pantalons qui me servaient quand je travaillais.. ( la coupe est dépassée , alors dans le sac qui va au aux associations qui récupèrent, trient)

    J'aime

  2. Je crois que ce tri (purge) est un « mal » nécessaire pour comme tu dis libérer l’espace physique et l’espace mental.
    🙂
    D’ailleurs je vais sûrement m’y consacrer du temps aussi

    J'aime

  3. Même peu de soleil fait du bien au moral, quand au rangement j’ai bien envie de te suivre, ça ferait du bien à mon mental et à notre espace physique aussi ;0) Comme toi j’attends les vacances avec impatience !! Bel été l’Irrégulière, bises

    J'aime

  4. Mes tomates NE poussent PAS, puisque leurs pieds ont pourri ! et tu préfères Ladurée ou Hermé ?

    J'aime

  5. Allez, on souffle et on se dit qu’on a deux doux mois devant nous !

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :