Elle écrit Humeurs

Prière païenne au soleil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Helios, Dieu des Dieux, roi du ciel,
qui habituellement nous caresse de tes rayons,

Pourquoi te caches-tu derrière ce manteau de nuages ?
Pourquoi de détournes-tu de ton peuple qui t’aime ?

Oui, nous t’aimons. Sans toi, nous ne sommes rien.
Sans toi, pas d’apéritifs en terrasse.
Pas de jeux sur la plage.
Pas de tenues légères et vaporeuses.
Pas de peau dorée comme un caramel.

Sans toi, mes tomates ne veulent pas pousser.

Regarde ton peuple qui erre, égaré,
l’oeil morne, le teint blafard,
triste, pessimiste et déprimé,
humide et frigorifié ?

Qu’avons-nous fait pour provoquer ton courroux ?
Ne t’avons-nous pas invoqué comme tu le souhaitais ?
N’avons nous pas sacrifié rosé pamplemousse, tapas et grillades ?

Soleil, reviens-nous, ne te détourne pas !
Ton peuple a besoin de toi !

7 comments on “Prière païenne au soleil

  1. Y’a pas à dire, tu sais y faire toi !!! Il est revenu !!! Je ne me plains pas, nous n’avons eu qu’un jour de gris cette semaine, ô joie !!! Superbe cette invocation !!! 😀

    J'aime

  2. geraldinecoupsdecoeur

    Je partage ta prière !!!!

    J'aime

  3. geraldinecoupsdecoeur

    Si tu pouvais lui demander d’arriver dès le matin, et pas en milieu d’après midi, cela permettrait de n’avoir qu’une tenue par jour !

    J'aime

  4. Finalement il t’aura entendu, vu le beau temps du jour 🙂

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :