Elle se fait des films

Rear Window, de Alfred Hitchcock

rear-window

 

Il se trouve que j’ai vu très peu de films d’Hitchcock, à part Psychose qui m’avait un peu traumatisée. Apparemment, Arte nous fait une rétrospective, et après Les Oiseaux l’autre jour (que j’ai loupé parce que l’orage avait flingué l’antenne collective de l’immeuble et que je n’avais donc plus la télévision) a diffusé dimanche soir Fenêtre sur cour.

Après s’être cassé une jambe au cours d’un reportage, le photographe de presse L.B. « Jeff » Jefferies se retrouve dans un fauteuil roulant. Son état l’oblige à rester dans son appartement new yorkais, dont la fenêtre donne sur une petite cour et plusieurs autres appartements. Jeff passe son temps à observer ses voisins. Jeff a une petite amie très séduisante et riche, Lisa Fremont, mais il hésite à aller plus loin dans cette relation, par crainte que celle-ci constitue un frein à sa vie aventureuse, et ce même si tout le monde l’encourage à s’engager. A force d’observer ses voisins, il commence à soupçonner l’un d’eux de meurtre, et ne tarde pas à convaincre sa petite amie de l’aider à mener l’enquête…

Que dire sinon qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre à la richesse incroyable, qu’il faut absolument voir ? Rien.

(désolée pour cet avis lapidaire… ce n’est pas souvent donc je peux me le permettre !)

11 comments on “Rear Window, de Alfred Hitchcock

  1. Tu as de la chance de ne pas avoir vu les films d’Hitchcock, tu vas pouvoir les découvrir avec délices. Moi ça fait plus de vingt ans que je les ai vus pour la première fois. Ne pleure pas à propos des Oiseaux, il est vraiment nul, et s’il ne l’avait pas réalisé, on n’en parlerait pas plus que d’Arachnophobia, par exemple, un petit film d’horreur des années 90.

    J'aime

  2. J’ai eu la chance de le voir au cinéma il y a un ou deux ans. Sur grand écran, c’est un vrai régal !

    J'aime

  3. revu il y peu avec mon fils : quelle a de belles robes Grace Kelly ! Il y a du Robert Capa dans ce James Stewart, il me plait bien celui qui ne renonce à rien.

    J'aime

  4. J’adore les Hitchcock, et Fenêtre sur cour est un de mes préférés !

    J'aime

  5. J’ai honte, mais j’ai cru mourir d’ennui devant « Sueurs froides » il y a quelques semaines : j’ai aimé le début, mais il y a trois bons quarts d’heure de trop à la fin… Et James Stewart, qui résume son jeu d’acteur à lever le sourcil gauche, puis le droit, ou inversement, merci bien… Bref, il faut que j’en voie un autre pour effacer cette mauvaise impression ! Pourquoi pas celui-là 😀

    J'aime

  6. Ping : Grace Kelly. D’Hollywood à Monaco, le roman d’une légende, de Sophie Adriansen | Cultur'elle

  7. idem ! à voir sur grand écran 🙂 ceci dit ? James Stewart n’était pas fameux mais le film et surtout le scénario est vraiment bon !
    Pour mémoire ; Anthony Quinn , Robert Taylor, Clarke Gabble, Rock Hudson, John Wayne, Grégory Peck, Henry Fonda, Robert Mitchum, Montgomery Clift, Charlton Heston,… Bronson,… Lancaster, Glenn Ford, Richard Widmark, Yul Brynner, Jack Palence, etc, etc
    il y avait mieux je crois que J.Stewart qui est assez bof ?

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :