Humeurs

L’athée, le déiste et le témoin de Jéhovah

9076086840_c691b6a5a1_o

 

Ce pourrait être le titre d’un conte de Voltaire ou d’une fable de La Fontaine. C’est simplement la rencontre un peu improbable qui s’est produite dans le Paris-Orléans de 16h27 hier, sous l’œil amusé de votre Irrégulière préférée. Rencontre amusante, improbable, et qui s’est révélée au final particulièrement enrichissante, au point que j’ai lâché mon podcast (le Grand Entretien pourtant fascinant entre Michel Serres et François Busnel) pour écouter en loucedé le débat philosophico-religieux qui est né à côté de moi dans le train.

Un homme était installé dans un carré. Dans le carré d’à côté, moi et une petite mamie adorable. Arrive un deuxième homme, qui s’installe en face du premier et sort, pour travailler, une Bible. Le premier s’étonne : vous avez une alliance, vous êtes donc marié, vous n’êtes pas prêtre, pourquoi travaillez-vous là-dessus ? Je suis témoin de Jéhovah, avoue le second (enfin avoue, pas vraiment : il l’annonce quoi). Ah mais ça, monsieur, n’essayez pas de me convertir, je suis athée ! (on remarquera que le témoin de Jéhovah n’avait rien demandé, en même temps). Ils commencent à argumenter et discuter (mais je n’ai pas trop suivi : jusque-là, j’étais encore à mon podcast). Arrive un troisième, qui s’installe et tout naturellement se mêle à la discussion. Et vous monsieur, qu’êtes-vous ? Je suis déiste (je n’en avais pas rencontré depuis Voltaire…).

Alors, je ne vous retranscrirai pas l’intégralité de leur discussion qui a tout de même duré plus d’une heure, mais j’ai trouvé l’événement fascinant pour plusieurs raisons.

D’abord c’était la première fois que j’écoutais un témoin de Jéhovah : d’habitude je leur claque la porte au nez sans leur laisser le temps d’en placer une ; c’est assez hallucinant : quoi que vous disiez, ils vous citent un verset de la Bible qu’ils connaissent par coeur. C’est un peu comme la pub pour l’i.phone : il y a une application pour tout. Et bien là, il y a un verset pour tout. Rhétoriquement, c’est implacable, malheureusement, les gens incapables de penser en dehors d’un système tout fait, en l’occurrence un livre, m’inquiètent plutôt. Mais enfin, il était d’abord assez sympathique et n’est jamais monté sur ses grands chevaux, respectant la position de ses adversaires (mais l’inverse était vrai aussi).

Ensuite parce que les trois débatteurs n’étaient pas les premiers venus. Ce n’était pas du propos de café du commerce : le premier était psychanalyste spécialiste du droit de la guerre, le second je ne sais pas mais a priori il avait l’air d’avoir fait de hautes études, et le troisième était étudiant ingénieur. Achtung, warning, attention : je ne dis pas que les gens qui n’ont pas fait d’études ne sont pas capables d’avoir des idées et de les exposer correctement. Simplement cela permettait au débat non seulement d’être construit sur le plan argumentatif et de progresser, mais aussi d’être nourri de références philosophiques et littéraires.

Conséquence : un vrai débat et pas une foire d’empoigne. Je veux dire : Grincheux Zemmour et plus généralement les invités de Ce soir (ou jamais) auraient pu en prendre de la graine : de vrais arguments et contre-arguments, un vrai échange respectueux de l’autre, sans insultes, sans coupage de parole, sans que le ton monte (même si tout le wagon a profité de l’échange).

Vraiment, ça m’a plu : évidemment, chacun est resté sur ses positions (et moi sur les miennes) mais ça montre que dans notre société, il est encore possible d’avoir de vrais échanges construits et intelligents, de vrais débats, dans un lieu qui ne s’y prête pas forcément a priori (encore que : où ailleurs que dans un train systématiquement en retard (4 retards sur 4 trajets ces deux derniers jours) peut-on avoir le temps de discuter comme ça ?). Après le café philo, la philo SNCF !

15 comments on “L’athée, le déiste et le témoin de Jéhovah

  1. Il s’en passe des choses dans ton train, ça ne m’est jamais arrivé de voir des gens commencer (spontanément) une conversation et encore moins…aimable ! Et un Témoin de Jéhovah qui reste zen, là tu m’en bouches un coin !!! 🙂

    J'aime

  2. Et la nana qui râle contre les stéréotypes machistes n’a pas ouvert le bec. Mais elle se rattrape en se répandant après coup sur le web. Tsss…

    J'aime

  3. Tu vois qu’il s’en passe des choses sympa et intéressantes vers chez toi 🙂

    J'aime

  4. Ce genre de conversation est passionnante quand elle est menée par des gens pondérée, cultivée, passionné ais respectueux, finalement le hasard permet ce genre de petit miracle à écouter 🙂

    J'aime

  5. Un joli moment, une discussion, un débat, pas chacun dans sa bulle, pour un petit moment. Très beau, merci d’en avoir fait part!

    J'aime

  6. Dans les trains de grande ligne, il arrive assez souvent qu’un passager veuille discuter, et les autres s’y mettent. Le plus souvent, c’est pour raconter leur vie, c’est rarement intéressant ; tu as eu de la chance!
    Un déiste…. c’est original!

    J'aime

  7. La duchesse des Dentelles

    C’est quand même le trio improbable, mais c’est plaisant de voir que des personnes peuvent avoir une conversation sur un sujet assez « dangereux » sans en venir au main. Et de plus avec des arguments et contre-argument.

    J'aime

  8. laetitia

    ça fait plaisir à lire!

    J'aime

  9. Ping : Rêveries ferroviaires | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :