1929, de Louis Aragon, Benjamin Péret et Man Ray

9058705770_085c89f3eb_o

 

Ce petit ouvrage inaugure une nouvelle catégorie, qui sera consacrée aux livres (a priori, mais allez savoir ce qui me passera par la tête) mais ne sera pas de la critique littéraire : les « curiosités ». Des curiosités, je peux vous dire qu’il y en a de nombreuses dans ma bibliothèque, à commencer par ce petit opuscule qui m’a été offert par un ami il y a quelques années.

Il s’agit d’une sorte d’almanach de l’année 1929, divisé en deux semestres et quatre saisons, chacune étant illustrée par une photo de Man Ray ayant pris pour modèle sa maîtresse Kiki de Montparnasse. Ces photographies, qu’il faut bien qualifier de pornographiques, illustrent des poèmes tout aussi olé olé écrits par Aragon et Péret. Je ne fais pas de citations, vous voyez ce que je veux dire.

L’amusant ici n’est pas tant l’alliance des photographies et des poèmes que leurs auteurs. Cela permet de désacraliser un peu le surréalisme.

A lire et regarder en charmante compagnie, pour échauffer les esprits et le reste.

1929
Louis ARAGON, Benjamin PERET, Man RAY
Allia, 2004

7 réponses sur « 1929, de Louis Aragon, Benjamin Péret et Man Ray »

  1. Alpha

    Si une nana pensait un jour me chauffer en me lisant Aragon-vive-le-guépéou, elle se retrouverait nue dans la rue à attendre que ses fringues la rejoignent par la fenêtre !

    J'aime

  2. Ping: Petites Pièces d’amour, de Habashli Kunzeï | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.