Elle lit des romans

Je nous trouve beaux de Cyril Montana

8582498162_2e7cb2cbd5_o

J’aime ma femme. Il m’arrive souvent de penser que je suis heureux avec elle, mais je ne le lui dis pas chaque fois. Pas facile de le formuler comme ça, au beau milieu d’une phrase ou d’un repas, et puis la peur que ça porte malheur de trop le dire. J’aime aussi la plongée, bien que je n’aie pas encore mon brevet, me promener avec mes enfants le dimanche, regarder un bon film, Le Petit ou Le Dernier Roi d’Ecosse, lire le journal et les bouquins pour la douce sensation que l’on ressent en terminant un livre, comme un achèvement, une réalisation. J’aime aussi cuisiner les tomates farcies et boire du bon vin, châteauneuf-du-pape, Domaine de Nalys reste un de mes préférés. J’ai souvent l’impression que mes journées ne sont pas assez longues pour accomplir tout ce que je voudrais et, le soir, il m’arrive de devoir faire un choix entre un reportage démago sur les flics en action dans le 9.3. et un article dans Le Monde sur Liliane Bettencourt, avec ses neurones et ses milliards qui partent en sucette. J’aime trop de choses, tout m’intéresse, je bouffe la vie à tel point que je finis par me fatiguer.

Rimbaud disait qu’« On n’est pas sérieux quand on n’a dix-sept ans ». Le narrateur-personnage de ce roman montre bien que ce n’est pas non plus toujours le cas à quarante. Agent immobilier, il a été élevé sans cadres ni règles par des parents hippies, et il essaie de faire tout le contraire avec ses propres enfants. Mais cyclothymique, tantôt débordant d’enthousiasme tantôt profondément déprimé, il a un peu de mal à ne pas se laisser déborder face aux difficultés du quotidien.

Attachant, le personnage de ce roman n’est vraiment pas un héros, au contraire : ce sont ses lâchetés et ses petites indignités, celles d’un quadragénaire lambda, qui le rendent sympathique. Léger, plein d’humour, ce roman se veut, comme son narrateur, primesautier : le roman ne suit aucun schéma narratif, ce sont plutôt des instants de vie, qui nous sont narrés par une écriture « à la volée », un texte sans paragraphes ni dialogues directs, qui suivent le fil de la plume et des idées, dans un style assez particulier où voisinent des phrases d’une simplicité totale, souvent nominales, et des constructions plus élaborées, et où des mots très recherchés émergent soudain d’un passage familier.

Mais si ce roman est dans l’ensemble léger, il n’en est pas pour autant dépourvu d’une certaine émotion : certains passages sont très touchants, extrêmement tristes ou tout simplement attendrissants, lorsqu’il parle de ses enfants notamment, et l’ensemble permet d’aborder, l’air de rien, des sujets plus profonds, comme l’infidélité ou le temps qui passe et la fameuse crise de la quarantaine.

Une très jolie découverte donc que ce petit roman tendre et léger, qui se lit assez rapidement.

Je nous trouve beaux
Cyril MONTANA
Albin Michel, 2013

10 comments on “Je nous trouve beaux de Cyril Montana

  1. Tu me donnes très envie de le découvrir, c’est exactement ce qui me fait envie côté lecture en ce moment 🙂 Merci pour cette découverte !
    Bises

    J'aime

  2. J’ai bien envie de la découvrir, l’approche des 40 ans peut être!!

    J'aime

  3. cartonsdemma

    Oups, de « le » découvrir

    J'aime

  4. Pour ma part, je n’ai pas été emballée. Certes, il y a des passages très chouettes mais pas assez pour me le rendre sympathique.

    J'aime

  5. geraldinecoupsdecoeur

    Un sujet absolument pas pour moi…

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :