Elle se promène

L’Orient fabuleux des Mille et une Nuits

8512805194_d03c58cb6d_o

C’est une exposition que je voulais absolument voir. Pour ma thèse, j’ai travaillé un peu sur Les Mille et une Nuits, attendu qu’en ce qui concerne l’imaginaire de l’Orient au XIXème siècle, il s’agit d’un texte important. J’étais donc très curieuse d’en découvrir un peu plus et l’évènement était donc noté dans ma « liste des choses à voir » (comme tant d’autres, ceci dit).

Cette exposition se déroule en deux temps. Tout d’abord, un premier espace est dédié au texte lui-même : on suit l’ouvrage, depuis sa genèse et les origines indo-persanes qui sont les siennes, en passant parles contes arabes du IXe siècle jusqu’à Antoine Galland qui fut l’auteur de sa première traduction dans une langue européenne mais dans une version un peu tronquée, et Mardrus, beaucoup moins prude. Sont exposés ici de nombreux ouvrages, souvent richement illustrés, qui donnent une idée de la multitude des influences et de la riche postérité du texte. Ensuite, au premier étage, c’est l’univers des contes qui nous est donné à voir : le personnage de Shéhérazade lui-même, et les divers thèmes des récits : l’amour bien sûr, mais aussi la guerre, la magie, le voyage, le contexte politique et urbain. Un parcours qui permet d’en apprendre un peu plus sur la civilisation ayant donné naissance aux textes.

Alors pour commencer, je vais dire que j’ai joué de malchance : je suis entrée au même moment qu’une horde de scolaires, et de fait, cela m’a un peu gâché la visite. Disons que je n’ai presque rien vu de la salle du bas, car ils étaient agglutinés autour des vitrines qu’il était donc totalement impossible d’approcher. Je n’ai pas pu non plus pénétrer dans l’espace dédié à l’écoute de certains contes, ils ont rapidement pris toutes les places. C’est donc d’une humeur passablement… mauvaise et irritée, essayant d’éviter les enquiquineurs, que j’ai effectué ma visite. Une visite qui m’a plutôt intéressée dans l’ensemble, même si, bien sûr, certains thèmes ont, plus que d’autres attiré mon attention. Les objets exposés étaient vraiment très intéressants, souvent admirablement ouvragés, et donnent une idée de la richesse de la civilisation orientale.

Néanmoins, j’ai quelques reproches à faire, parce que je suis chipoteuse (et étais agacée, donc). Alors d’abord, j’apprécie assez peu qu’il y ait des fautes d’orthographe et de syntaxe sur les panneaux d’exposition, et là il y en avait ; j’ai même trouvé une erreur concernant les faits : le panneau parle à un moment de la danse des almées or, comme ceux qui ont lu ma thèse le savent (et d’autres aussi, je n’en doute pas), les almées chantent et jouent de la musique, mais ne dansent que très rarement, et encore seulement devant les femmes ; les danseuses du ventre telles que nous les concevons en occident sont, pour leur part, appelées Ghawazee. Alors l’erreur est fréquente, mais tout de même… enfin bref, ce n’est pas le plus gênant. Mon vrai reproche ira à la scénographie : j’ai trouvé que certains objets sous vitrine étaient un peu loin et que du coup, on les voyait assez mal (surtout qu’avec le monde, les vitrines sont parfois inaccessibles) ; les descriptions ne sont pas non plus assez précises : on nous nomme un objet, mais on ne nous explique pas à quoi il sert. Et c’est un peu dommage.

Mais que ces quelques réserves ne vous arrêtent pas : c’est une exposition qui vaut vraiment le coup d’oeil, qui change un peu de ce qu’on voit d’habitude, et qui permet d’apprendre plein de choses.

Les Mille et une Nuits
Institut du Monde Arabe
Du 27 novembre 2012 au 28 avril 2013

16 comments on “L’Orient fabuleux des Mille et une Nuits

  1. N’y connaissant absolument rien sur le sujet, j’avoue que je n’ai pas eu le regard aussi pointilleux que toi en y allant.

    J'aime

  2. J’y suis tombée sous le charme du tableau de Jacques-Emile Blanche, qui a peint Ida Rubinstein dans Shéhérazade ! Et suis revenue avec une reproduction du tableau qui a été choisi pour l’affiche ! Malgré tout, j’ai trouvé le parcours un peu court.

    J'aime

  3. Comme j’aimerais la voir !!! J’ai de belles illustrations sur mes murs qui reprend les personnages du conte. Je les ai achetées chez un brocanteur il y a longtemps !

    J'aime

  4. J’ai également beaucoup aimé cette exposition qui pour le coup m’a fait découvrir un univers que je ne connaissais pas du tout !

    J'aime

  5. C’est une belle expo, je l’ai faite dimanche dernier, nous ne sous somme pas croisées ? Qui sait 🙂

    J'aime

  6. Il faut que j’y aille…

    J'aime

  7. C’est une expo qui me tente.

    J'aime

  8. Ludivine

    Si vous avez été voir l’exposition « les Mille et une Nuits », je vous invite à remplir ce questionnaire que j’ai réalisé dans le cadre de mon mémoire.
    Merci
    https://docs.google.com/forms/d/1UIA_FqmWuP6iDiC1LPhrs1I6x0qQ21OpOLCwlkhHjBA/viewform

    J'aime

  9. Ping : L’Institut du Monde Arabe | Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :