La femme qui décida de passer une année au lit

8502873297_8bfe02ec2b_o

Elle attrapa la casserole, sortit de la cuisine, gagna le salon, et renversa la soupe sur son précieux fauteuil. Puis elle monta à l’étage. Dans sa chambre, sans ôter ni ses vêtements ni ses chaussures, elle se mit au lit et y resta un an.
Elle ignorait que cela allait durer un an, bien sûr. Lorsqu’elle se coucha, elle pensait se relever une demi-heure plus tard, mais c’était tellement délicieux de se lover entre les draps blancs et propres où flottait une odeur de neige fraîche. 

Passer une année au lit : en voilà une idée qui, de prime abord, paraît bien intéressante. Tout dépend des conditions bien sûr, mais en agréable compagnie (attendu que l’une des activités les plus agréables à pratiquer dans un lit nécessite un partenaire, l’expérience perd de son intérêt si l’on est seul), approvisionnée en mets savoureux, en champagne et en livres, pourquoi pas. C’est donc bien évidemment son titre plein de promesses hédonistes qui m’a attirée chez ce livre.

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour l’université, Eva est saisie d’une grande lassitude. Une sorte de burn-out. Elle se met alors au lit, pensant y rester seulement le temps d’une sieste, mais se révèle finalement incapable d’en sortir. Son entourage, d’abord inquiet, finit par s’accommoder plus ou moins de la situation, et Eva devient une célébrité locale, une sorte d’icône new âge qui attire les farfelus qui se rassemblent sous ses fenêtres.

J’ai été très déçue par ce roman que je n’ai pas aimé. Partout clignotent les mentions de la drôlerie et de l’humour de l’ouvrage, que je n’ai pas du tout perçus. Certes, quelques passages m’ont fait sourire mais j’ai plutôt été, dans l’ensemble, assez navrée et consternée : beaucoup d’incohérences, des personnages éminemment antipathiques à commencer par Eva elle-même, beaucoup trop de thèmes, d’éléments de réflexion sur la société qui donnent à l’ensemble un aspect brouillon, bref, ce roman est un salmigondis complexe où je me suis totalement perdue. Je n’ai pas compris, en fait, le propos : je pensais lire quelque chose dans le style du Gourou sur la branche de Kiran Desai, où le personnage ne décide pas de se mettre au lit, mais de grimper dans un arbre, et devient l’objet d’un culte. Je ne serais d’ailleurs pas surprise que l’auteure ait elle-même lu ce roman. Seulement voilà : il manque quelque chose. Et ce quelque chose, je pense que c’est Eva : elle est réellement malade, dépressive et encore c’est un euphémisme, à la limite vu comment son entourage la traite il y a de quoi : son mari est un imbécile fini, et ses jumeaux sont tout simplement des génies imbuvables et sociopathes. Mais du coup, comment arriver à en faire un personnage emblématique, et surtout, comment construire autour de ce personnage quelque chose de réellement drôle et satirique, alors qu’elle fait plus pitié qu’autre chose ? Bref, selon moi ce roman rate sa cible, et c’est bien dommage car l’idée de départ était plutôt prometteuse !

Quant au sens de la vie qu’Eva est supposée trouver à la fin du livre… je suis certainement passée à côté !

Par contre, je suis assez fan de l’idée des éditions Charleston de proposer à toutes les femmes de rester buller dans leur lit le 8 mars !

La Femme qui décida de passer une année au lit
Sue TOWNSEND
Charleston, 2013

Mango a aimé, pas Lady K

28 commentaires

  1. Syl. dit :

    J’ai un RV chez le dentiste le 8 mars !
    Bonne semaine

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Arfff, ben tu seras quand même allongée…

      J’aime

  2. Alpha dit :

    Moi j’irais bien au lit avec ma dentiste le 8 mars, si ça peut dépanner la personne précédente.

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Mais, espèce de coquin !

      J’aime

  3. latrentainequelleaubaine dit :

    Tu es au moins la 2eme ou 3eme que je lis à être déçue, aucune bonne critique de ce roman, je m’abstiendrai donc, même si l’idée de départ pouvait augurer quelque chose de meilleur… merci pour l’avis qui nous évitera de faire une bêtise !

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Mango a aimé, et 2-3 autres, mais c’est vrai que les avis sont assez négatifs !

      J’aime

  4. Nathellis dit :

    C’est drôlement inquietant alors dis moi parce que justement je voulais monter faire une petite sieste !

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      J’espère que tu as réussi à te telever !

      J’aime

  5. Little Cat dit :

    Je trouve que ce thème aurait mieux passé dans une nouvelle. Et il faut que le personnage principal soit seul sinon je trouve que ce n’est pas très censé, ni réaliste… (appeler le médecin, s’inquiéter…) Bref en plus j’avais commencé à écrire une nouvelle sur ce thème… Ben je peux me gratter maintenant… 😀

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Oui mais seul il fait comment pour manger ?

      J’aime

      1. Little Cat dit :

        ouais c’est vrai aussi… :-/

        J’aime

  6. C’est dommage, le sujet aurait pu donner quelque chose de très sympa… Le 8 mars ? Ok, je vais voir (quelle bonne idée :0) Bon je viens d’aller voir le 8 mars est un vendredi, donc il y a Petitdernier à emmené à l’école et à nourrir !!

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Aï… bon, moi je bosse de toute façon et je ne suis pas sûre que mon chef serait d’accord !

      J’aime

  7. kathel2 dit :

    le 8 mars, je vais à une rencontre avec un auteur à 19 heures… C’est une bonne raison pour se lever, non ? Sinon, je ne sais pas combien ce livre a de pages, mais c’est vrai qu’une nouvelle aurait peut-être mieux convenu…

    J’aime

  8. Edelwe dit :

    Je vais passer mon chemin…

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Tu peux sans regret !

      J’aime

  9. mangolila dit :

    J’ai dû lire ce livre au bon moment, après un livre très sérieux, puisqu’il a réussi à me divertir. J’en ai déjà oublié l’histoire à vrai dire!

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Oui, ce n’est pas un roman qui va me marquer…

      J’aime

  10. Elie dit :

    Je ne l’ai jamais lu ! Il faut que je m’y mette =)

    J’ai vu un article assez sympa en l’honneur de la journée de la femme.
    Le magazine Marie Clair s’est amusé à prendre en photo des hommes connus en talon !

    http://www.questiondefille.com/blog/20/la-journ%C3%A9e-de-la-femme-2013/

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Oui, j’avais vu certaines de ces photos !

      J’aime

  11. ohoceane dit :

    C’est dommage, le titre et le sujet sont prometteur.

    J’aime

  12. Kikine dit :

    Mince, je me disais récemment, que je ne connaissais Sue Townsend qu’avec Adrian Mole et que je voulais voir ce qu’elle avait fait d’autre … Je vais passer sur ce livre alors !

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      Je ne connaissais pas l’auteure, mais si ça se trouve, ça te plairait !

      J’aime

  13. Marion dit :

    Comme j’aimerais passer une année au lit à lire et écrire…

    J’aime

  14. geraldinecoupsdecoeur dit :

    Bon, ben je vais rester au lit, mais avec un autre livre. Là, je suis dans un thriller bien captivant !

    J’aime

    1. L'Irreguliere dit :

      c’est mieux !

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.