L’orgueil, selon le philosophe Théophraste est le mépris de tout, sauf de soi-même. L’orgueil Superbia en latin, est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui, à la différence de la fierté qui n’a nul besoin de se mesurer à l’autre ni de le rabaisser. Manque ou absence d’humilité. Dans la religion catholique, il désigne un péché capital, celui qui donne le sentiment d’être plus important et plus méritant que les autres, de ne rien devoir à personne, ce qui se traduit par un mépris pour les autres et le reste de la création et un rejet de la révélation et de la miséricorde divines. 

A défaut d’être mon préféré (c’est la luxure), l’orgueil est des sept péchés capitaux celui que je pratique le plus souvent. Quotidiennement et à longueur de journée. Non dans son sens de mépris des autres (enfin, pas toujours), mais au sens où, oui, j’estime toujours mériter mieux. Quant à la question de la « miséricorde divine », qu’elle commence par se manifester, et j’aviserai.

Etre orgueilleux n’est pas être vaniteux. L’orgueilleux est conscient de ses qualités et de ses dons, le vaniteux se glorifie et se pare d’avantages qu’il n’a pas.

Etre orgueilleux, c’est refuser la médiocrité.

Etre orgueilleux, c’est refuser d’être humilié, rabaissé, considéré comme peu de chose. C’est refuser de se contenter de peu.

Etre orgueilleux, c’est vouloir le mieux. C’est tendre à l’idéal. C’est refuser la situation telle qu’elle est pour progresser. Parce qu’on estime qu’on mérite mieux que ce qu’on a, surtout quand on n’a pas grand chose. C’est refuser le défaitisme et le fatalisme. C’est refuser d’accepter que les choses sont comme ça et qu’on n’y peut rien. L’humilité m’a toujours semblé une forme de lâcheté, surtout lorsqu’elle s’accompagne d’une référence à la Providence : « c’est Dieu qui le veut ».

Etre orgueilleux, c’est refuser de se soumettre. Parce que la soumission, c’est pire que la mort.

Etre orgueilleux, c’est oser. C’est oser tenter les choses parce qu’on pense qu’on peut réussir. Et il y a plus de chances de réussir quand on y croit. Etre orgueilleux, c’est déjà, un peu, avoir réussi.

Etre orgueilleux, c’est se révolter. Et la révolte est une vertu.

Il n’y a pas d’artiste qui ne soit orgueilleux…

14 comments on “Éloge de l’orgueil

  1. Hello miss,
    éloge plus difficile à partager que celui de la paresse ou de la gourmandise en ce qui me concerne.
    Comme d’habitude j’admire ton raisonnement et la façon de développer tes arguments, pourtant ça a du mal à passer, je reste bloquée sur cette partie de la définition de l’orgueil qui méprise tout en dehors de soi-même, qui se fait « aux dépens de la considération due à autrui »…
    En fait je pourrais partager ton point de vue mais en remplaçant « être orgueilleux » systématiquement par « être fier »…
    Mais là forcément ça dénature ta thématique de l’éloge des « péchés capitaux » !
    En fin de compte je crois que je n’aime pas l’orgueil, non pas par quelconque crainte d’une punition divine (cette seule idée me fait doucement rire) mais parce que je le relie à une sorte d’aveuglement, de désir de puissance et une volonté de sentir supérieur aux autres…
    Bref je préfère cultiver la fierté :D.
    Curieuse de lire ton éloge de la luxure !
    A bientôt.

    J'aime

    • Alors, je ne suis pas vraiment d’accord avec la définition en fait : pour moi, c’est dans la vanité qu’il y a mépris des autres, pas forcément dans l’orgueil. Quant à la fierté c’est encore différent, c’est la satisfaction de ce que l’on est, alors qu’il y a dans l’orgueil une tension, un élan vers le « mieux ».
      La luxure sera le point d’orgue de la série, donc elle viendra en dernier (avant une autre série en fait)

      J'aime

  2. J’aime beaucoup cette série d’article.

    J'aime

  3. Alors là l’orgueil c’est tellement loin de moi que je ne connais pas :0) Je suis l’inverse, beaucoup trop timide, et pas du tout sûre de moi…. Tu crois que ça peux s’arranger ?? :0)
    Moi aussi j’ai adoré cette série d’articles, vivement celui sur la luxure ;0)

    J'aime

  4. Tu arrives à en faire une qualité! J’aime beaucoup ce billet même si j’ai du mal avec les personnes orgueilleuses.

    J'aime

  5. Je suis ravie de lire ces lignes, étant très jalouse de mon orgueil, que je chéris particulièrement…

    J'aime

  6. Mon orgueil..est mon pire ennemi ..

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :