Elle lit des romans

Demain j’arrête

Sans titre

(oui, je suis l’incarnation suprême de l’élégance : j’assortis la couleur de ma robe à celle de la couverture du livre que je lis !)

C’est peut-être ça le secret du bonheur. Aujourd’hui, je te vois parler de ce Ric comme je n’ai jamais été capable de parler d’un de mes mecs. Je ne sais pas grand-chose, mais j’ai au moins compris un truc sur cette terre. Le vrai miracle, ce n’est pas la vie. Elle est partout, grouillante. Le vrai miracle, Julie, c’est l’amour.

Il s’agit de ma cinquième lecture dans le cadre du prix Confidentielles. Et on peut dire qu’elle n’a pas laissé mon entourage indifférent, entre la couverture qui, il est vrai, est assez intrigante (« oh ben le pauvre chat, il en fait une tête ! Faut dire, avec ce machin sur la tête… ») et mes gloussements intempestifs à l’heure de la sieste (mais moi, je n’ai jamais su faire d’autre sieste que crapuleuse…)

Julie vient de se faire plaquer par Didier, une pseudo-rock star qui vivait à ses crochets. Ce n’est donc pas un bien grand mal. Et, bientôt, un nouveau voisin emménage dans son immeuble. Pour en savoir plus sur lui (et ce d’autant que le spécimen, répondant au nom de Ric, agit étrangement), Julie commence à faire des trucs totalement stupides, et à accumuler bévues et catastrophes…

L’amour rend stupide : c’est ce que nous prouve l’héroïne de ce roman. Parce que des imbécillités, elle en commet, certaines d’anthologie (comme se coincer la main dans la boîte aux lettres du fameux voisin en voulant l’espionner). Et c’est donc, évidemment, très très drôle, notamment lorsque l’imagination de Julie s’emballe et qu’elle imagine les trucs les plus farfelus qui soient. Je me suis bien sûr totalement reconnue dans son côté fantasque et fantaisiste, déjanté, irréaliste Mais, en même temps, c’est aussi, parfois, profondément émouvant. Et ce cocktail donne au final un livre qui fait du bien au moral, comme une petite sucrerie au coeur de l’été !

Demain j’arrête

Gilles LEGARDINIER

Fleuve Noir, 2011

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

//

0 comments on “Demain j’arrête

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :