Elle lit des romans

Le Corail de Darwin

Corail

Et sur internet un beau matin elles trouvent exactement ce qu’elles ne cherchent pas. Elles sautent sur l’occasion. C’est là ce qu’on nomme sérendipité. Oui, le mot sonne mal mais il faut se résoudre à l’employer car il désigne quelque chose de plus que le hasard. Tomber pile sur ce qu’on n’imagine même pas chercher, l’objet d’un désir qu’on ignore éprouver. La sérendipité éclate sous des formes anodines, à peine remarquables. Les deux femmes, Livia et Vigdis, ont saisi une balle au bond, une balle surgie de nulle part en particulier (et hop !). De lien en lien elles ont fini par inscrire une série de mots clés dans un moteur de recherche. Hébergement. Séjour. Étranger. Et elles se trouvent. 

Voici ma deuxième lecture pour le prix Confidentielles. Dès que je l’ai reçu, j’ai été séduite par la couverture, le titre aussi énigmatique que poétique, et la quatrième de couverture qui, proposant une partie de la citation que j’ai mise en exergue, m’a intriguée. Et puis, un texte publié chez Actes Sud, c’est un gage de qualité !

Vigdis vit en Islande, dans un petit village à 80 km de Reykjavik. Livia, elle, vit à Rome. Elles n’auraient jamais du se rencontrer, ne fut-ce que virtuellement, mais leur destin se croise grâce à un site d’échange de logements. Et là, c’est plus qu’un hébergement pour les vacances qu’elles vont trouver.

Dire que j’ai adoré ce roman serait un euphémisme : il m’a tout simplement subjuguée et transportée. J’ai été, durant quelques heures, totalement aspirée dans l’univers à la fois réaliste et un peu étrange de ce roman empreint d’une grande poésie, tant dans l’écriture que dans l’histoire qui laisse libre cours aux merveilleuses surprises de la sérendipité, concept qui, justement, m’intéresse beaucoup. Ici, les destins et les histoires individuelles s’entrelacent, se recoupent, comme dans une petite comédie humaine. Ces bribes de vies et de drames sont tour à tour drôles, touchants, émouvants, voire tragiques, et conduisent les personnages là où ils ne pensaient pas forcément aller au départ, par l’entremise du destin, du hasard, et de certaines catastrophes climatiques qui déferlent sur l’Europe durant cet été qui changera le cours de la vie des personnages !

Ce roman est une petite pépite, lisez-le, lisez-le !

Lu par Antigone, Cathulu, Clara

Le Corail de Darwin

Brigitte ALLEGRE

Actes Sud, 2012

 

0 comments on “Le Corail de Darwin

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :