Elle lit des romans

Mangez du Lion

Untitled

Avec le temps, Ambre Deschanel pouvait exaspérer son monde. Son positionnement névrotique, qui avait pris sa source aux confins de la prime jeunesse et consistait à rayonner sans trêve, lui jouait bien des tours. Et, principalement, sur le plan sentimental. Sinon, comment expliquer qu’à trente-six ans et des poussières, elle comptabilisait déjà trois divorces à son actif ?

Après le très très plombant Madeleine, j’avais envie d’une lecture légère comme une bulle de savon, et ça tombait plutôt bien, car ce petit roman que m’ont envoyé l’autre jour les éditions Flammarion était le suivant sur ma liste… comme quoi, mon algorithme d’alternance est parfaitement au point. En plus, comme vous pouvez le remarquer, la couverture est parfaitement accordée à la couleur de ma manucure actuelle.

Ambre Deschanel est une parfaite représentante de son signe astrologique : Lion. Productrice d’émissions de téléréalité, elle vient, à 36 ans, de divorcer pour la troisième fois. Mais le dernier ex-mari en date entend bien se venger, et pour ce faire s’assure de la collaboration d’un de ses amis, Paul Martin-Duval, journaliste spécialisé dans les infiltrations incognito, qui va se faire passer pour un candidat de la nouvelle émission d’Ambre, une sorte de Star’Ac pour scénaristes…

Ce roman a totalement rempli la mission que je lui avais assignée : me mettre de bonne humeur. L’idée de départ en soi est assez amusante : bâtir un roman autour de la personnalité astrologique du héros (c’est d’ailleurs le troisième roman de la série) ; cela peut paraître caricatural au départ, mais en fait cela donne du piquant et de l’épaisseur au personnage, ainsi qu’un angle d’attaque ma foi assez drôle. D’autant qu’Ambre est un personnage totalement fascinant : fonceuse, séductrice, directe, elle ne s’embarrasse pas de demi-mesures. Elle est drôle, spirituelle, coquette à outrance (j’ai adoré la voir se préparer avant son premier rendez-vous avec Paul, on aurait dit moi avec des moyens supplémentaires), parfois méchante et insupportable, très orgueilleuse et sûre d’elle ? comme tous les gens qui en fait ne le sont pas tant que ça et cachent tant bien que mal leurs failles sous une bonne couche d’esbroufe. J’aurais cependant aimé que l’auteur creuse un peu plus le contexte « milieu de la télé », qui m’intéresse beaucoup, notamment le côté écriture. Mais une chose est sûre : j’ai passé un bon moment avec ce roman, qui ne nous entraîne pas là où on pourrait penser en lisant le résumé. Et j’attends avec curiosité le roman sur la femme Poissons (que je suis) !

Mangez du Lion

André BORIS

Flammarion, 2012

 

0 comments on “Mangez du Lion

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :