L’Oracle du poisson rouge

L’autre jour, Liyah a fait un peu de ménage et m’a proposé de m’envoyer ce petit livre qui m’avait intriguée lorsqu’elle en avait parlé (je mets le lien mais hier il ne fonctionnait plus…).

De quoi s’agit-il ? Et bien d’un oracle, qui doit nous révéler notre état d’esprit et notre avenir proche. Toutes ces petites choses m’amusent beaucoup, je dois l’avouer. Ce petit livre contient donc deux petits poissons rouges et, après nous avoir conté l’histoire de cet oracle, qui vient d’Extrême-Orient, l’auteur nous propose d’essayer et de poser un des poissons oracles dans notre main. Et, de fait, il bouge : il lève la tête, la queue, les deux, s’enroule, ce retourne, c’est assez amusant et intrigant, pour tout dire !

Mais de là où je suis je vous entends vous interroger : « Mais que t’a donc annoncé le poisson ? »

Et bien figurez-vous que le poisson m’a annoncé que je devenais déraisonnable ! Et là c’est un grand évènement et je ne sais pas trop à quelles catastrophes cela va conduire si je dois devenir plus déraisonnable que je ne le suis déjà. Parce que cela fait 33 ans (oui, j’ai l’âge du christ, en plus) que je suis inaccessible à la raison et que je fais de la déraison ma philosophie de vie. J’en ai même fait un article. Agir à l’instinct, sans réfléchir, c’est moi, tout simplement. Alors si ça doit être pire, je ne sais pas où on va aller…

Merci Liyah pour ce moment de rigolade !

L’Oracle du Poisson rouge

Dietmar BITTRICH

Tornade, 2010

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.