Elle lit de la philosophie Elle lit des essais

Le choc amoureux, de Francesco Alberoni

Le Choc amoureux

Qu’est-ce que tomber amoureux ? C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux. Cette définition pourrait conclure une longue analyse de faits et d’interprétations.
J’ai préféré la placer en introduction pour qu’elle nous guide dans ce court voyage à travers un territoire que nous connaissons tous, car tous nous avons directement vécu l’expérience de l’amour, qui reste pourtant énigmatique et insaisissable. Cette définition pose le problème de tomber amoureux d’une façon nouvelle et le situe dans une optique différente de celle à laquelle nous ont habitués la psychologie, la sociologie et même l’art.

D’Alberoni, j’avais lu il y a quelques années, pour mes recherches, L’Érotisme, qui m’avait beaucoup intéressée. Donc l’autre jour, lorsque je suis tombée par hasard sur ce volume chez mon bouquiniste préféré, inutile de vous dire que je l’ai pris tout de suite, d’autant que sa présence incongrue dans un rayon où il n’avait pas sa place faisait ressembler cette rencontre entre lui et moi à un impératif du destin !

Le point de départ de cet essai est donc l’idée que l’amour est un « mouvement collectif » qui met en branle (sans mauvais jeu de mots) des forces du même type qu’une révolution ou la naissance d’une religion, à ceci près qu’au lieu d’engager des milliers d’individus, il n’en concerne que deux. C’est donc cet « amour naissant », Innamoramento dans la langue originale, qui va être étudié ici, dans toute sa complexité.

J’ai mis du temps à le lire, parce qu’un essai ce n’est pas comme un roman, ça ne se dévore pas d’une traite. Mais j’ai été ravie ! J’ai eu un petit peu peur au début que, vu le point de départ, cet ouvrage ne soit un peu trop terre à terre et ne brise le charme de ce qui est somme toute un des plus grand mystères de l’humanité, mais pas du tout : Alberoni parvient à expliquer certains mécanismes du sentiment amoureux sans lui ôter sa part d’irrationnel qui le rend si beau. Du coup, on comprend, comment l’amour naissant (comme mouvement) se distingue de l’amour (comme stabilité), comment l’un devient l’autre, on comprend les mouvement de l’âme de cet état naissant, on devine les relations étroites entre l’amour et la création artistique, l’amour et la religion, comment l’amour sépare ce qui était uni et unit ce qui était séparé, comment l’amour est une révolution qui bouleverse la vie et les structures, induisant un changement profond qui peut parfois être vécu comme un danger dont on doit se protéger. On comprend tout ça, mais cela ne tue pas la rêverie, au contraire, et du coup je vous ferai part demain de quelques petites méditations et réflexions que cette lecture a fait naître en moi. En tout cas je conseille cette lecture très enrichissante !

Le Choc amoureux
Francesco ALBERONI
Pocket, 1993 (Ramsey, 1981)

 

2 comments on “Le choc amoureux, de Francesco Alberoni

  1. Oui j’ai bien aimé aussi , je me souviens avoir acheté ce livre à sa sortie ( ça fait un brave moment 1980 je crois ? ) j’étais raide-dingue amoureux d’une dame qui n’était pas disponible mais qui adorait que je lui embrasse la main ( enfin surtout les doigts ) et je voulais apprendre le secret du choc amoureux car c’était la seconde fois en quelques mois et quelque chose m’échappait dans les mécanismes ou les pulsions bref… enfin bon…!
    Il me semble que je me souviens d’un passage ou l’auteur dit : vous ne pouvez pas aimer deux personnes à la fois c’est impossible.
    J’hésite … mais ç’est bien possible ?
    A lire en tout cas.

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :