Elle lit des BD

Lou #1 Journal Infime

Lou

C’est la première fois que je tiens un journal intime. J’ai le trac ! Je sais pas quoi raconter… Faut commencer par « cher journal » ou un truc comme ça ? Ou alors je présente les personnages, comme dans un livre ? Oui, tiens. Je vais faire ça…

J’avais vu cet album sur plusieurs blogs (lesquels ?), et j’avais tout de suite été séduite par l’aspect totalement girly de l’objet, la bouille rigolote de Lou sur la couverture, et le résumé, qui promettait quelque chose de léger, léger, comme une bulle de savon.

Lou est une adolescente un peu à part. Elle aime les fringues mais pas la mode, le théâtre, peindre coller et découper, et est amoureuse de Tristan, son voisin, depuis la maternelle, mais n’ose pas lui parler. Elle n’a pas de papa, il a disparu à sa naissance. Sa mère l’élève seule. Une mère un peu fantasque et immature, passe ses journées devant les jeux vidéo au lieu d’écrire son livre, n’est pas très portée sur le ménage ni la cuisine, tombe amoureuse de Richard, qui vient d’emménager dans l’appartement d’en face, mais n’ose pas le lui dire. Il faut ajouter à cela Mina, la meilleure amie rappeuse de Lou, le chat, la grand-mère. Le tout donne un cocktail dynamique et souvent très drôle…

J’ai beaucoup aimé cet album, parce que le personnage de Lou m’a beaucoup touchée. Je ne suis pourtant pas particulièrement touchée en général par les adolescents, mais ce que j’aime chez Lou, c’est qu’elle n’est pas comme les autres, et qu’elle cultive avec soin ses différences et son originalité au lieu de chercher à entrer dans le moule. Du coup, ses divagations, l’impression qu’elle est d’ailleurs, son côté artiste, ça m’a fait effectuer un grand bon dans le passé, et je me suis revue au même âge : pareille. Ces scènes de vie quotidienne m’ont donc beaucoup parlé. Quant aux dessins, ils sont très frais, très colorés, tout à fait dans le ton. Néanmoins, si j’ai apprécié cette lecture, je ne suis pas absolument certaine de continuer avec le reste de la série. C’est une très bonne BD mais plutôt pour les adolescentes, et je ne vais pas me replonger en arrière tout le temps, cela risquerait de me lasser. Mais comme ça, en passant, c’était tout de même très plaisant !

Lou #1 Journal Infime

Julien NEEL

Glénat, 2004

Logo BD du mercredi de Mango 1

 Les autres participants sont chez Mango

 

0 comments on “Lou #1 Journal Infime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :